RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : les alliés s'accordent sur la nécessité de nouvelles sanctions envers Moscou

19 avr. 2022 à 18:26Temps de lecture1 min
Par Belga

Les États-Unis et l'Union européenne sont parvenus à "un large consensus sur la nécessité d'accentuer la pression sur le Kremlin, notamment à travers l'adoption de nouvelles sanctions", a déclaré mardi soir le gouvernement italien. À l'issue d'une réunion virtuelle entre dirigeants américain, européens, chefs d'État ou de gouvernement des pays du G7 ainsi que le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a confirmé ce consensus.

Elle a affirmé sur Twitter que les sanctions occidentales envers la Russie seront encore "renforcées", tandis que l'assistance financière et sécuritaire à l'Ukraine sera revue à la hausse. "Les leaders mondiaux sont fermement unis dans leur soutien à l'Ukraine", a assuré l'Allemande.

Loading...

La réunion virtuelle, à laquelle ont participé les présidents polonais Andrzej Duda et roumain Klaus Iohannis, avait été convoquée par le président américain.

Les partenaires ont discuté de "la nécessité d'une aide humanitaire, financière et militaire" supplémentaire à Kiev, selon Charles Michel, président du Conseil européen. Dans une optique aussi bien de soutien "immédiat" que de reconstruction du pays dévasté par l'invasion russe, l'UE "développera un 'Fonds de solidarité pour l'Ukraine'", affirme le Belge, également via Twitter.

Loading...

Parmi les participants, le Japon a précisé qu'il fournirait à l'Ukraine davantage d'équipements militaires. Le chancelier allemand Olaf Scholz a quant à lui indiqué que son pays veillerait à des livraisons directes d'armes et de munitions venant de l'industrie allemande.

L'UE a aussi augmenté de ses fonds consacrés à la fourniture de matériel militaire (dont du matériel létal) à Kiev, les portant à 1,5 milliard d'euros.

Sur le même sujet : JT du 07/04/2022

Sanctions américaines / les filles de Vladimir Poutine visées

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : la Russie sanctionne 29 personnalités américaines, dont la vice-présidente des Etats-Unis, Kamala Harris

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : "L'Histoire n'oubliera pas les crimes de guerre", selon Charles Michel en déplacement à Kiev

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous