Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : les autorités pro-russes annoncent "environ 5.000" civils tués à Marioupol

Près de 5.000 civils auraient été tués à Marioupol selon les autorités pro-russes.

© Belgaimage

Par Belga

Le "nouveau maire" proclamé par les forces pro-russes à Marioupol a annoncé jeudi qu'"environ 5.000 personnes" étaient mortes parmi la population civile de cette ville ukrainienne, assiégée depuis des semaines par l'armée russe et ses alliés séparatistes.

"Environ 60 à 70% du parc de logements a été détruit ou partiellement détruit", a ajouté, cité par l'agence de presse étatique russe Tass, Konstantin Ivachtchenko, nommé à la tête de la ville mercredi par Denis Pouchiline, dirigeant des séparatistes de Donetsk.

 

Il a également estimé que 250.000 personnes avaient quitté la ville mais qu'au moins autant, voire 300.000 restaient sur place. 

Ces citations sont des extraits d'une interview dont Tass a annoncé la publication vendredi.

Les autorités ukrainiennes avaient avancé des estimations "prudentes" de 5.000 morts, tout en indiquant qu'il pourrait y avoir "des dizaines de milliers de victimes civiles" et que la ville est détruite "à 90%".

L'armée russe et ses alliés séparatistes assiègent Marioupol depuis des semaines et font face à une résistance ukrainienne acharnée.

La situation humanitaire y est catastrophique, selon les deux camps, et la ville largement en ruine.

Sur le même thème : JT du 04/04/2022

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Tous les sujets de l'article

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous