RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : les États-Unis ont établi que l'armée russe a commis des "crimes de guerre"

23 mars 2022 à 18:23 - mise à jour 23 mars 2022 à 20:50Temps de lecture1 min
Par Belga

Le gouvernement américain "a établi que les membres des forces russes ont commis des crimes de guerre en Ukraine", a affirmé mercredi le secrétaire d'État américain Antony Blinken.

Les Etats-Unis se basent sur "un examen minutieux des informations disponibles issues de sources publiques et du renseignement", a indiqué dans un communiqué Antony Blinken, précisant que des tribunaux devraient déterminer les responsabilités juridiques.

Des civils visés délibérément 

"Nous avons vu de nombreux rapports crédibles d'attaques sans distinction et d'attaques visant délibérément des civils, ainsi que d'autres atrocités", a ajouté le chef de la diplomatie américaine, citant la destruction "d'immeubles résidentiels, d'écoles, d'hôpitaux, d'installations essentielles, de véhicules civils, de centres commerciaux et d'ambulances", qui ont fait "des milliers de morts et de blessés".

Beaucoup de ces sites étaient "clairement identifiés comme utilisés par des civils", a-t-il expliqué en évoquant le bombardement d'une maternité et d'un théâtre où s'abritaient des femmes et des enfants, et en face duquel le mot "enfants" était peint en lettres géantes, dans la ville stratégique de Marioupol, assiégée par l'armée russe.

À la date du 22 mars, plus de 2.400 civils ont été tués à Marioupol, a-t-il indiqué en citant des responsables de cette ville portuaire.

Environ 200.000 personnes vivent encore dans cette ville encerclée et quotidiennement bombardée depuis que la Russie a déclenché son offensive, le 24 février. Ce siège est une forme de "génocide", a pour sa part affirmé mardi à l'AFP la procureure générale d'Ukraine, Iryna Venediktova.

Technique identique en Tchétchénie ou en Syrie

L'armée russe "a utilisé la même tactique à Grozny, en Tchétchénie, et à Alep, en Syrie, où elle a intensifié ses bombardements sur les villes pour briser la volonté de la population", a dénoncé Antony Blinken.

Le président américain Joe Biden a déjà qualifié le président russe Vladimir Poutine de "criminel de guerre", et l'Union européenne a également évoqué "un crime de guerre majeur" à Marioupol.

Loading...

Guerre en Ukraine: sujet JT du 17/03/2022

Sur le même sujet

Fosses communes, chasse aux déserteurs, privations : Olenka raconte un mois d’occupation russe

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : l’OTAN estime qu’entre 7000 et 15.000 soldats russes ont péri dans le conflit

Monde

Articles recommandés pour vous