RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : les exilés mineurs d'âge, de potentielles cibles pour les trafiquants d'être humains

Plus de trois millions d’Ukrainiens ont quitté leur pays depuis le début de l’invasion russe, le 24 février dernier. La moitié d’entre eux sont des mineurs d’âge et certains sont livrés à eux-mêmes, des victimes potentielles pour les circuits mafieux de traite des êtres humains.

Le porte-parole du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, Matthew Salzmarsh, se dit très inquiet de la situation de ces enfants : "Il y a un risque de contrebande, de trafic d’êtres humains, de violences sexuelles, de violences contre les femmes et, en particulier, les enfants restent les plus vulnérables". Les plus vulnérables sont les MENA, les mineurs non accompagnés sur lesquels lorgnent des organisations mafieuses.

La commissaire aux Affaires intérieures de l’UE, Ylva Johansson, s’est également inquiétée du sort des enfants non accompagnés en exil depuis l’Ukraine qui pourraient être victimes de trafiquants d’être humains.

Le reportage de M.Bilterijs, B. Feyt et L. Gherdaoui à découvrir dans cette vidéo.

Sur le même sujet

Tuteurs pour les mineurs étrangers non-accompagnés (MENA) ukrainiens, la Belgique "embauche"

Guerre en Ukraine

Les CPAS réclament des moyens supplémentaires pour l'accueil des réfugiés ukrainiens

Belgique

Articles recommandés pour vous