Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : L’ex-Premier ministre italien Renzi propose Merkel comme médiatrice

Former Italian premier Renzi suggests Merkel as Ukraine mediator

© © Copyright 2016, dpa (www.dpa.de). Alle Rechte vorbehalten

L’ancien Premier ministre italien Matteo Renzi a invité dimanche l’Otan et l’Union européenne (UE) à demander à l’ancienne chancelière allemande Angela Merkel d’agir comme médiatrice dans le conflit russo-ukrainien.

L’ancienne chancelière de 67 ans, qui parle russe, était une des rares personnes à même de négocier directement avec le président russe Vladimir Poutine, a mis en avant M. Renzi dans un entretien avec le média italien La Stampa.

"Elle est la seule personne qui peut parler à Moscou, à Washington, dans toutes les autres capitales et qui sera entendue", a poursuivi l’ancien leader italien. "Voulons-nous la laisser à la retraite alors que le monde est réduit en décombre"?

Mme Merkel, forte de sa connaissance de la langue russe, a eu de multiples entretiens avec le président russe au long de ses 16 ans de mandat à la tête de l’Allemagne.

M. Renzi, chef du gouvernement italien de février 2014 à décembre 2016, a affirmé dans un message posté sur Twitter il y a deux jours que l’Otan et l’UE devaient déployer Mme Merkel comme envoyée spéciale auprès de M. Poutine. Il y décrivait l’ancienne chancelière comme une personnalité "respectée et assez influente pour mettre fin à ce massacre".

Sur le même sujet

La croissance de l'Italie a atteint 6,6% en 2021, un taux "exceptionnel"

Economie

Guerre en Ukraine : Zelensky saisit la Cour internationale de Justice de La Haye contre la Russie

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous