Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : L’Otan accroît ses forces en Roumanie et en Slovaquie

© AFP or licensors

La France et la Belgique vont déployer des unités en Roumanie pour constituer un groupement tactique de l’Otan dans ce pays et un autre sera constitué en Slovaquie, ont confirmé les autorités des trois pays après les annonces vendredi au sommet de l’Alliance.

Dans le cadre de la Force de réaction rapide, la France va déployer en Roumanie 500 militaires avec des véhicules blindés et des engins de combat, a précisé vendredi soir le chef d’état-major des armées françaises, le général Thierry Burkhard après les annonces du président Emmanuel Macron.

La Belgique va pour sa part envoyer 300 militaires dans ce pays. "Ils se déploieront dans le courant de la semaine prochaine dans le cadre de la Force de réaction rapide au sein d’un bataillon franco-belge qui assurera une mission de protection et dissuasion", a annoncé samedi la ministre de la Défense Ludivine Dedonder.

Les unités françaises et belges font partie de la force opérationnelle interarmées à très haut niveau de préparation (VJTF) de l’Otan. Elles vont constituer les premiers éléments du groupement tactique de l’Alliance en Roumanie dont la France a proposé de prendre le commandement, a-t-on précisé de source diplomatique.

Un autre groupement tactique va être établi en Slovaquie, a précisé samedi l’ambassadeur slovaque à l’Otan, Peter Bator. Il sera en charge d’un système de défense aérienne Patriot et devrait compter plus d’un millier de militaires d’unités venues d’Allemagne, des Pays-Bas, de la République tchèque, de la Pologne, de la Slovénie et des Etats-Unis, a-t-il précisé.

La constitution de ces deux nouveaux groupements tactiques a fait l’objet d’un accord lors de la réunion des ministres de la Défense de l’Otan les 16 et 17 février, a-t-on précisé de source diplomatique.

L’Otan a déjà déployé quatre groupements tactiques multinationaux en Estonie, en Lettonie, en Lituanie et en Pologne depuis 2017 pour "répondre au renforcement militaire de la Russie dans la région de la Baltique et à l’usage de la force contre ses voisins".

Au total 4500 militaires des pays de l’Otan sont déployés dans ces quatre pays et constituent des "forces prêtes au combat", précise l’Alliance. Ils sont dirigés par le Royaume-Uni (Estonie), le Canada (Lettonie), l’Allemagne (Lituanie) et les Etats-Unis (Pologne).

L’Otan a par ailleurs établi une présence avancée adaptée en Roumanie avec une brigade multinationale et des navires. Les Etats-Unis ont envoyé en janvier une unité de blindés Stryker et un millier de militaires en Roumanie dans une base située à proximité de la mer Noire, venus renforcer les 900 militaires américains stationnés dans ce pays.

Des avions allemands et italiens assurent par ailleurs "la police des airs" dans cette zone.

L’Otan a activé jeudi ses plans de défense afin de pouvoir déployer la capacité de la Force de réaction rapide de "là ou ce sera nécessaire".

Les Etats-Unis ont annoncé le lendemain l’envoi de 7000 militaires en Allemagne et la mise en alerte de 12.000 autres pour renforcer la force de l’Otan.

L’Italie est pour sa part prête à déployer 3400 militaires, a annoncé le chef du gouvernement italien Mario Draghi.

Sur le même sujet

Un homme s'immole après avoir percuté avec sa voiture l'ambassade de Russie à Bucarest

Monde Europe

Guerre en Ukraine : réunion d'urgence vendredi des ministres des Affaires étrangères de l'Otan

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous