Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : l’Union européenne adopte une aide supplémentaire d’un milliard d’euros pour Kiev

Illustration
12 juil. 2022 à 10:14Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par K.D.

Le Conseil (États membres) de l’UE a décidé mardi d’accorder d’urgence une assistance macrofinancière supplémentaire d’un montant d’un milliard d’euros en faveur de l’Ukraine, sous forme d’un "prêt à conditions très favorables".

Ce montant s’ajoute à 1,2 milliard d’euros d’aide d’urgence versée plus tôt dans l’année. L’assistance macrofinancière (AMF) vient compléter d’autres aides de l’UE en faveur de l’Ukraine, dans les domaines de l’aide humanitaire, du développement, des douanes et de la défense.

 

Il s’agit, avec cette aide, de fournir les fonds nécessaires pour couvrir les besoins urgents et assurer le fonctionnement des infrastructures critiques, a indiqué dans un communiqué Zbynek Stanjura, le ministre tchèque des Finances, dont le pays assure la présidence semestrielle du Conseil de l’UE.

Le déblocage du versement et de l’assistance aura lieu une fois qu’un protocole d’accord aura été conclu avec les autorités ukrainiennes. Celui-ci prévoira une transparence accrue et des rapports sur l’utilisation des fonds, et définira les exigences auxquelles cette AMF sera liée. "Compte tenu de la situation extrêmement difficile à laquelle l’Ukraine est confrontée, le budget de l’UE couvrira exceptionnellement les frais d’intérêt découlant de l’AMF, sous la forme d’un prêt, limitant ainsi l’incidence sur la viabilité budgétaire du pays", précise le Conseil.

Le déblocage du versement et de l’assistance aura lieu une fois qu’un protocole d’accord aura été conclu avec les autorités ukrainiennes. Celui-ci prévoira une transparence accrue et des rapports sur l’utilisation des fonds, et définira les exigences auxquelles cette AMF sera liée. "Compte tenu de la situation extrêmement difficile à laquelle l’Ukraine est confrontée, le budget de l’UE couvrira exceptionnellement les frais d’intérêt découlant de l’AMF, sous la forme d’un prêt, limitant ainsi l’incidence sur la viabilité budgétaire du pays", précise le Conseil.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : "progrès" et "lueur d'espoir", selon le chef de l'ONU, à propos des négociations sur les céréales (direct à revoir)

Guerre en Ukraine

20 millions de tonnes de céréales ukrainiennes bloquées : des pourparlers en Turquie pour ouvrir des couloirs sécurisés

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous