RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : l’Union européenne "s’est tiré une balle dans les poumons" avec les sanctions contre la Russie, estime Viktor Orban

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, à Madrid le 30 juin 2022, à l’occasion d’un sommet de l’Otan

L’Union européenne "s’est tiré une balle dans les poumons" avec les sanctions contre la Russie en raison de la guerre en Ukraine, a affirmé vendredi le Premier ministre hongrois Viktor Orban, appelant les dirigeants de l’UE à modifier leur politique à cet égard.

"Au début, j’ai pensé que nous nous sommes simplement tiré une balle dans le pied, mais l’économie européenne s’est tiré une balle dans les poumons et est asphyxiée", a déclaré M. Orban dans une allocution à la radio nationale.

"Il y a des pays engagés dans la politique de sanctions mais Bruxelles doit admettre que c’était une erreur, que (les sanctions) n’ont pas atteint leur but, et qu’elles ont même eu un effet contraire", a-t-il ajouté.

M. Orban a été un farouche opposant de l’embargo sur la majeure partie du pétrole russe décrété début juin par l’UE dans son sixième paquet de sanctions contre la Russie. Ces sanctions concernent les deux-tiers du pétrole russe acheminé par bateau. L’UE avait fait une concession à M. Orban en exemptant le pétrole acheminé par oléoduc dont dépend la Hongrie.

"Bruxelles croyait que la politique des sanctions pénaliserait les Russes, mais elle nous pénalise encore plus", a affirmé le chef du gouvernement hongrois.

L’Ukraine a critiqué le point de vue de M. Orban, soulignant que les sanctions avaient été décrétées en réponse à l’agression russe.

"Les sanctions permettent de tenir l’Etat agresseur responsable de ses crimes, et d’affaiblir aussi ses capacités à poursuivre la guerre", a déclaré le porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères Oleg Nikolenko.

"Ce ne sont pas les sanctions qui tuent l’économie européenne, mais la guerre hybride (que mène) la Russie", a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

Sur le même sujet

Viktor Orban à Vienne après le tollé sur "le mélange des races"

Monde

Guerre en Ukraine : le Royaume-Uni impose de nouvelles sanctions à la Russie

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous