RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Merkel ne veut pas "s’excuser" d’avoir voulu trouver un compromis avec la Russie

07 juin 2022 à 21:26 - mise à jour 08 juin 2022 à 04:35Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Paul Verdeau
AFP or licensors

L’ancienne chancelière allemande Angela Merkel a défendu mardi sa politique vis-à-vis de la Russie, estimant ne pas avoir à "s’excuser" d’avoir misé sur la diplomatie et le commerce pour tenter d’éviter une guerre en Ukraine.

L’ancienne dirigeante a de nouveau sévèrement condamné l’invasion russe, qui n’a selon elle "aucune justification".

"C’est une rupture brutale du droit international pour laquelle il n’y a aucune excuse", a-t-elle dit, s’exprimant pour la première fois en public depuis son retrait de la vie politique il y a six mois.

Mais elle a rejeté les critiques selon lesquelles sa politique ait pu y être pour quelque chose.

Mme Merkel a assuré avoir été consciente depuis plusieurs années de la menace que faisait peser le président Vladimir Poutine sur l’Ukraine.

Il était dans l’intérêt de l’Allemagne de "trouver un modus vivendi avec la Russie afin de ne pas nous retrouver dans un état de guerre" mais "de pouvoir coexister malgré toutes nos différences", a estimé celle qui a régné pendant seize ans sur la première économie européenne.

Sur le même sujet

Severodonetsk "en grande partie" sous contrôle russe, le point sur la guerre en Ukraine ce 8 juin

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: la Banque mondiale accorde une aide supplémentaire de 1,49 milliard de dollars à l'Ukraine

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous