RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : pour la ministre Dedonder, "il faut parler de moyens additionnels pour la Défense"

La ministre Ludivine Dedonder
20 mars 2022 à 06:27Temps de lecture1 min
Par Belga

La ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, veut des moyens supplémentaires pour l’armée belge, en sus des 10 milliards d’euros supplémentaires déjà prévus au cours des prochaines années, fait-elle savoir dans une interview au journal De Zondag.

"Nous devons à nouveau parler de moyens supplémentaires. Nous avons besoin à court terme, c’est-à-dire cette année, d’une enveloppe supplémentaire pour répondre aux besoins les plus urgents. Si le gouvernement marque son accord pour augmenter le budget, nous travaillerons en premier lieu à l’équipement de nos militaires et à la cybersécurité. On ne sait pas encore de combien de millions il s’agit. Est-ce que cela permettra d’atteindre les deux pour cent (du PIB, NDLR) ? Peut-être pas. Mais ce n’est pas le plus important. Ce qui compte, c’est ce que nous faisons avec ces moyens supplémentaires", explique la ministre.

Un retour au service militaire obligatoire n’est pas sur la table mais Ludivine Dedonder travaille à un plan relatif au service volontaire, pour lequel un cadre juridique devrait être prêt cette année. "Cela permettra à des jeunes de suivre une formation au sein de l’armée. Cela peut être le début d’une carrière à la Défense ou simplement une belle ligne supplémentaire à leur CV. Nous devons également être honnêtes : nous n’avons plus les capacités de donner chaque année une formation à des milliers de jeunes".

 

 

Sur le même sujet

Il ne sera plus nécessaire de disposer du CEB pour s'engager comme volontaire à l'armée

Belgique

La reconstruction de la Défense doit débuter par le personnel, martèle la ministre Dedonder

Politique

Articles recommandés pour vous