Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : pour les Etats-Unis, le gazoduc Nord Stream 2 est "mort"

© AFP or licensors

08 mars 2022 à 22:48Temps de lecture1 min
Par Belga

Le gazoduc controversé Nord Stream 2 entre la Russie et l’Allemagne, visé par des mesures de rétorsion prises par Berlin et Washington après l’invasion russe de l’Ukraine, est "mort" et ne pourra pas être "ressuscité", a déclaré mardi une responsable américaine.

"Je pense que Nord Stream 2 est maintenant mort", "c’est un gros morceau de métal au fond de la mer, et je ne pense pas qu’il puisse être ressuscité", a dit la numéro trois de la diplomatie américaine, Victoria Nuland, lors d’une audition parlementaire.

"Je pense que le gazoduc ne reviendra jamais", a-t-elle insisté face à un sénateur républicain qui réclamait de rendre permanentes les sanctions américaines.

Les Etats-Unis étaient opposés de longue date à ce gazoduc cher à l’Allemagne et à la Russie, estimant qu’il renforçait la capacité de Moscou d’utiliser l’approvisionnement énergétique à l’Europe comme une "arme" géopolitique. Mais face à l’état d’avancement du projet, quasiment terminé, et pour éviter de se fâcher durablement avec Berlin, le président américain Joe Biden a renoncé en 2021 à sanctionner ses opérateurs principaux.

Immédiatement après l’invasion russe de l’Ukraine, le 24 février, l’Allemagne a toutefois annoncé la suspension de Nord Stream 2, qui n’était pas encore entré en fonction, en coordination avec les Etats-Unis qui ont dégainé leurs propres sanctions.

Depuis, l’opérateur du gazoduc germano-russe, basé en Suisse, a déposé le bilan et ses 106 employés ont été licenciés.

Sur le même sujet:

L'Allemagne suspend la procédure de certification du gazoduc Nord Steam 2

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous