Monde

Guerre en Ukraine : Sergey Lavrov boycotté devant le Conseil des droits de l’homme

ONU / Lavrov boycotté devant le Conseil des droits de l Homme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

01 mars 2022 à 13:03Temps de lecture1 min
Par Daphné Van Ossel

Le ministre russe des affaires étrangères, Sergey Lavrov apparaît sur un écran pour faire son discours, et les ambassadeurs et diplomates se lèvent en masse. Ils quittent la réunion du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, auxquels ils assistaient. Ils boycottent l’intervention du Russe.

Le président du Conseil des droits de l’homme, Frederico Villegas, a à peine le temps de terminer sa présentation de Serguey Lavrov que l’assistance commence à se lever. Seules quelques rares délégations restent dans la salle.

"La France a décidé en tant que présidente du Conseil de l’Union européenne de sortir avec tous les Etats membres de l’Union européenne de la salle, et d’autres partenaires, explique un représentant français, Yann Hwang, parce qu’il était important de montrer un geste de solidarité envers nos amis ukrainiens. Il était hors de question d’écouter le ministre des Affaires étrangères russes déployer le narratif qu’il déploie en ce moment, et de lui laisser une tribune comme si c’était normal, dans un temps normal. Donc nous avons décidé par signe de solidarité et de protestation de quitter la salle."

M. Lavrov apparaissait à la session à distance, après l’annulation de sa visite à Genève suite à la fermeture, dimanche, de l’espace aérien de l’Union européenne vers la Russie, dans le cadre des mesures prises en réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

 

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : les eurodéputés soutiennent massivement les sanctions et le soutien UE à l'Ukraine

Guerre en Ukraine

Russes en Belgique : entre condamnation et soutien à Poutine

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous