Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : systèmes de défense antiaérienne, drones, équipements électroniques… le Royaume-Uni augmente massivement son soutien militaire à Kiev

Une photo publiée par le service de presse de la présidence ukrainienne montre le Premier ministre britannique Boris Johnson (à droite) et le président ukrainien Volodymyr Zelensky (à gauche) discutant après avoir marché dans le centre de Kiev, le 9 avril
30 juin 2022 à 04:32Temps de lecture1 min
Par Belga

Le gouvernement britannique a annoncé mercredi, lors d’un sommet de l’Otan à Madrid, débloquer un milliard de livres (1,16 milliard d’euros) d’aide supplémentaire à l’Ukraine pour répondre à l’invasion russe, comprenant des systèmes de défense antiaérienne et des drones.

Ces nouveaux fonds vont porter l’aide militaire britannique à Kiev à 2,3 milliards de livres, a précisé Downing Street dans un communiqué, qualifiant cette augmentation importante de "nouvelle phase" dans le soutien occidental qui doit permettre à l’armée ukrainienne de lancer des contre-offensives.

La futilité de cette guerre devient évidente pour tous

"Alors que Poutine ne parvient pas à réaliser les gains qu’il avait prévus et espérés et que la futilité de cette guerre devient évidente pour tous, ses attaques contre le peuple ukrainien sont de plus en plus barbares", a déclaré le Premier ministre britannique Boris Johnson, cité dans le communiqué.

"Les armes, les équipements et les formations britanniques transforment les défenses de l’Ukraine contre cette attaque. Et nous continuerons à soutenir fermement le peuple ukrainien pour faire en sorte que Poutine échoue en Ukraine", a-t-il ajouté.

 

Dans le détail, l’aide supplémentaire apportée comprend des "systèmes sophistiqués de défense antiaérienne, des appareils aériens sans pilote, des équipements électroniques innovants et des milliers d’équipements vitaux pour les soldats ukrainiens", a précisé le gouvernement.

Londres y voit "un premier pas" permettant à l’Ukraine de passer de la "défense vaillante" contre l’invasion russe à des "opérations offensives" pour regagner du terrain.

Le Royaume-Uni a été l’un des premiers pays à fournir des armes létales à Kiev, avec notamment plus de 5000 missiles antichars et a depuis considérablement renforcé son soutien militaire, avec des armements mais aussi des formations pour les soldats ukrainiens.

Sur le même sujet:

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : l'armée ukrainienne reprend un îlot stratégique, mais est menacée dans l'est

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Kiev se félicite d’avoir chassé les Russes de la fameuse "île aux serpents", un "territoire stratégique"

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous