Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Trudeau opposé à la présence de la Russie au prochain G20

© AFP

31 mars 2022 à 21:09Temps de lecture1 min
Par Belga

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a estimé jeudi que la Russie n'avait pas sa place à la prochaine réunion du G20 car elle ne peut pas être considérée comme un "partenaire constructif".

"Je ne pense pas qu'on peut s'asseoir avec la Russie autour de la table", a expliqué le chef du gouvernement canadien, indiquant avoir discuté de ce sujet avec le président indonésien qui préside le G20 cette année.

"Cela ne fait aucun sens d'avoir une discussion sur la croissance économique mondiale si le pays responsable d'une grande partie des bouleversements se trouve autour de la table", a ajouté le Premier ministre canadien.

La décision revient au G20 lui-même, format créé pour promouvoir le dialogue entre les vieilles puissances industrielles du G7 et des géants économiques émergents comme la Chine, le Brésil ou encore la Russie.

C'est logique que Vladimir Poutine ne soit pas là cette année. L'expulsion à long terme, on devra avoir une discussion là-dessus

"C'est logique que Vladimir Poutine ne soit pas là cette année. L'expulsion à long terme, on devra avoir une discussion là-dessus", a ajouté M. Trudeau.

Le président des Etats-Unis Joe Biden a appelé la semaine passée à exclure la Russie du G20, pays qui a déjà été expulsé du G8 - devenu le G7 - après l'annexion de la Crimée en 2014.

L'Indonésie, qui préside le G20, a fait savoir qu'elle resterait "impartiale", tandis que la Chine a déjà estimé que Vladimir Poutine devait avoir sa place lors du sommet prévu en fin d'année.

 

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine: la présidente du Parlement européen se rend à Kiev

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : la Chine contre une exclusion de la Russie du G20

Monde

Articles recommandés pour vous