Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : un changement de régime n'est plus sur la "liste" de Poutine, selon Helsinki

Le président russe Vladimir Poutine semble avoir renoncé à un changement de régime à Kiev dans le cadre des objectifs de sa guerre en Ukraine, a affirmé lundi le président finlandais dans une interview sur CNN.

Sauli Niinistö, interlocuteur fréquent de Vladimir Poutine ces dernières années, s'était à nouveau entretenu vendredi dernier avec le président russe, dans le cadre des efforts européens pour maintenir ouvert le canal diplomatique.

"Poutine a sa liste, on le sait tous", a affirmé le chef de l'Etat du pays nordique dans un extrait de cet entretien diffusé par CNN International.

"Mais il semble que changer le gouvernement en Ukraine ne soit plus sur la liste", a-t-il affirmé.

Encerclement de Kiev

L'Ukraine a dit craindre vendredi un encerclement de Kiev et promis une "défense acharnée" de sa capitale face aux forces russes, qui pilonnent le sud du pays.

Mais l'exécutif mené par le président Volodymyr Zelensky a tenu bon jusqu'ici.

Interrogé sur les volontés prêtées à Vladimir Poutine d'installer à Kiev un régime vassal de Moscou, le président finlandais a renvoyé à son échange avec le président russe vendredi.

"Il a été très clair quand je lui ai demandé: 'avez-vous renoncé à cette exigence?'. Et il m'a dit: 'Je ne l'ai jamais exigé'", a relaté M. Niinistö.

Grande inconnue

Les objectifs réels de M. Poutine dans cette guerre restent une des grandes inconnues des discussions diplomatiques.

Avec le président français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz, le président finlandais a été un des rares interlocuteurs européens de Vladimir Poutine ces derniers jours. 

La Finlande, voisine de la Russie, tient traditionnellement un rôle de dialogue entre l'Occident et Moscou. Vendredi, M. Niinistö s'était également entretenu avec M. Zelensky.

 

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : fortes explosions entendues dans le centre de Kiev mardi matin

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: environ 150.000 personnes évacuées par des couloirs humanitaires, selon Kiev

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous