Monde

Guerre en Ukraine : un mort après des tirs sur un convoi humanitaire près de Tcherniguiv, annonce une responsable ukrainienne

© AFP or licensors

Une personne a été tuée et quatre blessées dans des tirs sur un convoi de cinq bus amenant des volontaires vers la ville assiégée de Tcherniguiv, dans le nord de l'Ukraine, a annoncé jeudi une responsable ukrainienne.

"Les combattants russes ont tiré sur un convoi de volontaires près de Tcherniguiv. Cinq bus qui se dirigeaient vers la ville pour évacuer des civils ont été l'objet de tirs", a annoncé Lioudmyla Denissova, chargée des droits humains auprès du Parlement.

"Une personne est morte, quatre sont grièvement blessées", a-t-elle précisé. 

Elle a accusé les troupes russes de "ne pas laisser la moindre possibilité d'évacuer les civils de Tcherniguiv assiégée, en laissant des dizaines de milliers de civils sans nourriture, sans eau, sans chauffage". 

 

Après Marioupol dans le sud, Tcherniguiv, qui comptait 280.000 habitants avant la guerre, est la ville la plus durement frappée par les bombardements depuis le début de la guerre lancée par Moscou le 24 février.

Le maire de la ville, Vladyslav Atrochenko, a indiqué mardi que 350 personnes y avaient été tuées depuis plus d'un mois, des civils pour la plupart.

La Russie a promis mardi de réduire "radicalement" ses opérations militaires en direction de Kiev et Tcherniguiv, après des pourparlers russo-ukrainiens à Istanbul.

"L'ennemi se déplace sur le territoire de la région de Tcherniguiv. Peut-on appeler ça un retrait des troupes ? Je ne suis pas sûr. Au minimum, c'est un regroupement (...) Nous ne devons pas baisser la garde", a déclaré jeudi le gouverneur de la région, Viatcheslav Tchaous, dans une vidéo sur son compte Telegram.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : situation "stable" à Kharkiv mais l'armée russe va "réattaquer" selon l'Ukraine

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : un sommet UE-Chine centré sur l'attitude de Pékin vis-à-vis de Moscou ce vendredi

Monde

Articles recommandés pour vous