Jupiler Pro League

Guillaume Gillet après la victoire à Bruges : "S'accrocher pour viser le plus haut possible"

09 août 2020 à 10:16 - mise à jour 09 août 2020 à 10:16Temps de lecture1 min
Par Alice Devilez

Guillaume Gillet a disputé son premier match de D1A sous les couleurs de Charleroi. Le Belge était titulaire et l’équipe s’est imposée chez le champion brugeois… Un retour rêvé, malgré l’absence de supporters.

"C’est une super sensation pour moi et pour l’équipe de venir gagner chez le champion en titre. Je pense que très peu de gens pensaient Charleroi capable de s’imposer ici. On a fait une prestation collective très aboutie. C’était le premier match officiel pour tout le monde depuis très très longtemps. On a des motifs de satisfaction. On va continuer à bien travailler comme ça."

Une belle performance, une belle victoire mais tout cela sans supporters… "Avec Gand et avec Anderlecht, j’ai toujours eu l’habitude d’être accueilli chaleureusement au Jan Breydel. C’est un peu bizarre, un peu dommage pour le football mais je crois qu’on est tout très content de retrouver les terrains et la compétition. Ça nous manquait à tous. J’espère que les gens devant leur télévision aussi ont pris du plaisir. "

La 'sauce' a l’air d’avoir plutôt bien pris pour l’ex-Diable dans sa nouvelle équipe et surtout dans le milieu de terrain : "J’ai la chance de jouer avec deux joueurs (Illahamaritra, Morioka) qui sont très forts avec le ballon, qui ont une intelligence de jeu au-dessus de la moyenne. C’est assez facile de s’intégrer avec de tels joueurs. C’était seulement le premier match, on va s’améliorer, on va trouver encore plus d’automatismes. Mais en tout cas c’est vrai que pour une première c’était plutôt cohérent."

Une victoire qui met de la pression sur les épaules zébrées ? "Je crois que Charleroi est dans une bonne dynamique depuis plusieurs années, mais on doit rester humble, rester lucide. Ça passera toujours par le travail, par le collectif ce genre de victoires. Pourquoi changer cette recette ? Ça marche plutôt bien. A nous de rester les pieds sur terre et de continuer comme ça. On voit aujourd’hui que tout est possible. Il faudra s’accrocher pour viser le plus haut possible."

Belhocine: "On ne doit pas se projeter trop loin dans le futur"

Articles recommandés pour vous