RTBFPasser au contenu
Rechercher

Football

Haaland et Mbappé lui filent entre les doigts : le Real Madrid a-t-il perdu son pouvoir d’attraction ?

25 mai 2022 à 10:11Temps de lecture2 min
Par Lancelot Meulewater

En l’espace de deux semaines, le Real Madrid a vu Erling Haaland et Kylian Mbappé lui filer entre les doigts. Deux stars mondiales qui ont flirté avec le club madrilène et qui ont finalement opté pour d’autres grosses cylindrées européennes. Un double coup dur dont il faudra se remettre.

Il fut un temps, au début des années 2000, où il était quasiment impossible de dire non au Real Madrid. L’époque où Florentino Perez additionnait les Ballon d’or mercato après mercato, voyant Luis Figo, Zinédine Zidane et Ronaldo gonfler les rangs d’une équipe déjà bien solide. Le club le plus titré d’Europe dégage cette aura naturelle qui a le pouvoir de charmer n’importe quel grand joueur du continent. Et un transfert décroché dans la Maison Blanche signifie pour beaucoup le pinacle d’une carrière. La tradition des recrues clinquantes s’est d’ailleurs perpétuée au-delà de la première ère galactique, avec les Kaka, Cristiano Ronaldo, Özil, James, puis les Bale, Courtois et Hazard. Mais si le Real était devenu plus discret sur les plans des transferts XXL depuis l’arrivée du Brainois en 2019, il vient surtout d’enchaîner deux revers retentissants sur ce marché des stars mondiales.

Haaland laisse parler le cœur

Historiquement, Florentino Perez n’a exprimé qu’un seul regret dans son large règne à la tête du Real Madrid : celui de n’avoir jamais pu convaincre Francesco Totti de quitter l’AS Rome. Depuis ce printemps 2022, il doit sans doute en ajouter deux : Erling Haaland et Kylian Mbappé. Les deux cracks du football mondial ont rempli les pages des quotidiens castillans durant toute l’année, certains avançant même que les deux joueurs allaient rejoindre le club ensemble dès cet été.

Le Norvégien, disponible cet été pour la somme de 75 millions d’euros, a préféré Manchester City. Un club qui revêt une attache sentimentale au jeune attaquant (21 ans), puisque son père Alf-Inge y avait évolué entre 2000 et 2003. Mais dans ce monde de business qui laisse peu de place aux émotions, Erling a avant tout privilégié le projet sportif des Citizens. L’idée d’incarner l’attaquant qui manquait tant à Pep Guardiola depuis le déclin de Sergio Agüero a dû lui plaire. Au Real, le joueur aurait cohabité avec Benzema au poste de numéro nueve, cela a-t-il influencé son choix ?

Dans ce dossier, il semble clair que le Real Madrid n’a pas joué le coup à fond concernant le Norvégien et ce pour une raison : il n’imaginait pas une seconde que Mbappé puisse rester au PSG.

Thomas Chatelle : "Mbappé a peut-être choisi l’argent mais il n’a pas choisi la facilité"

La Tribune

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Mbappé pour une partie remise ?

Cet échec du transfert de Mbappé est particulièrement douloureux, tant il était entendu pour la planète entière que l’union aurait lieu dès cet été. Pourtant, à offres égales entre les deux clubs, Mbappé a choisi de rester dans la capitale française. Du côté de Madrid, ce refus inattendu va avoir le don de crisper les relations avec le Paris Saint-Germain. En revanche, l’histoire entre Mbappé et les Merengue ne semble pas tout à fait enterrée pour autant. Dans sa lettre explicative, le Français a souligné qu’il serait supporter du Real Madrid lors de la prochaine finale de la Ligue des champions. Dans trois ans, au terme de son nouveau contrat avec le PSG, le joueur n’aura jamais que 26 ans et pourrait ouvrir un nouveau chapitre.

Articles recommandés pour vous