RTBFPasser au contenu
Rechercher

Politique

Hadja Lahbib, ministre des Affaires étrangères : "À cette proposition audacieuse, j’ai répondu par une audace"

15 juil. 2022 à 12:00 - mise à jour 15 juil. 2022 à 20:11Temps de lecture4 min
Par Anthony Roberfroid, avec Agences

"J’aurai l’honneur d’être le visage de la Belgique à l’étranger". C’est par ces mots que Hadja Lahbib (MR), fraîchement désignée ministre des Affaires étrangères par le MR, présentait sa nouvelle prise de fonctions lors d’une conférence de presse tenue au bureau du parti libéral francophone.

La Vice-Présidente du Conseil Supérieur de l’Education aux Médias (CSEM) et ex-présentatrice du JT de la RTBF reprend l’entièreté du portefeuille précédemment détenu par Sophie Wilmès et devient donc ministre des Affaires étrangères, des Affaires européennes et du commerce extérieur ainsi que des Institutions culturelles fédérales. Elle a prêté serment devant le Roi au début de l’après-midi.

Hadja Lahbib (MR) se présente comme "ni de gauche, ni de droite, je suis fondamentalement libre", a-t-elle affirmé avant d’ajouter qu’elle restait "capitaine de son âme".

CP MR : Déclaration A. Lahbib sur l'attribution du portefeuille de S. Wilmès

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Une décision prise par le MR

La désignation de Hadja Lahbib est une décision du président du MR, Georges-Louis Bouchez, qu’il considère comme son "premier et unique choix", précisant que cela est "venu assez simplement, par les qualités qu’on lui connaît".

Le président du parti et la nouvelle ministre ne se sont pas étendus sur les contacts qu’ils ont eus avant que l’intéressée n’accepte la proposition. Georges Louis-Bouchez voulait transformer la "difficulté" posée par le départ de Sophie Wilmès en "opportunité".

La nouvelle ministre a assuré être la première surprise quand elle a été contactée par Bouchez : "Il y a des coups de fil qui vous font entrer dans une autre dimension, j’étais un peu sous le choc. Il s’en est suivi une longue conversation, sans tabou", explique l’ancienne présentatrice du JT de la RTBF.

À cette proposition audacieuse, j’ai donc décidé de répondre par une autre audace : celle d’oser y aller.

"À cette proposition audacieuse, j’ai donc décidé de répondre par une autre audace : celle d’oser y aller." a déclaré Hadja Lahbib, avant d’ajouter : "Je serai donc la nouvelle ministre belge des Affaires étrangères, des Affaires européennes, du Commerce extérieur et des Institutions culturelles fédérales. Dès aujourd’hui, j’aurai l’honneur d’être le visage de la Belgique à l’étranger, je défendrai ses intérêts et les valeurs démocratiques qui sont les nôtres et les libertés fondamentales à un moment de notre histoire où elles sont plus que jamais en danger."

Si elle est novice en politique, la nouvelle ministre connaît bien les dossiers internationaux par son métier de journaliste, selon le président libéral. "Elle n’a peut-être pas d’expérience politique mais elle a une meilleure connaissance que certains de ses prédécesseurs quand ils sont arrivés à ce poste".

CP MR : réaction H. Lahbib sur la proposition du ministère des affaires étrangères

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Hadja Lahbib a également rendu hommage à sa prédécesseure avec qui elle s’est longuement entretenue : "J’ai la chance d’hériter d’un cabinet solide, composé par Sophie Wilmès pour qui j’ai une pensée. Mes conversations avec elle m’ont aidé à prendre ma décision et je veux la remercier, lui dire tout mon soutien et mon admiration. Elle a été une Première ministre exceptionnelle et elle a teinté de son humanisme le ministère des affaires étrangères, notamment lors de l’évacuation des Belges et de leurs ayants droits lors du retour des Talibans à Kaboul." Elle a ensuite insisté sur le lien de "sororité" qui s’était créé entre elles.

CP MR : A. Lahbib : déclaration et message à S. Wilmès

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Hadja Lahbib, du journalisme aux Affaires étrangères

Figure de la RTBF pendant de nombreuses années et désormais ministre des Affaires étrangères en remplacement de Sophie Wilmès, Hadja Lahbib est née dans une famille d’origine algérienne le 21 juin 1970 à Boussu, commune du club de football des Francs Borains dont Georges-Louis Bouchez est président.

Au début des années 90, elle obtient une licence en journalisme et communication à l’ULB où elle est assistante durant deux ans. En 1997, elle est engagée comme journaliste au service société de la RTBF avant de faire ses premières armes à la présentation des journaux télévisés de la chaîne publique. Elle y restera jusqu’en 2019.

En parallèle, elle effectue de nombreux reportages sur des terrains de guerre, notamment au Proche orient et en Afghanistan où elle réalise un documentaire intitulé "Afghanistan. Le choix des Femmes" dont un livre sera également tiré.

Dans les années 2000, elle réalise différents documentaires, dont "Adamo, quand je chante", "Patience, patience t’iras au Paradis" ou encore "Le cou et la tête".

Elle présente également une émission culturelle mensuelle sur Arte "Le Quai des Belges" puis sa version bilingue "Vlaamse Kaai" aux côtés de différents écrivains flamands. On la retrouve ensuite à l’édition et à la production de "Tout le Baz’ar", émission elle aussi bilingue culturelle bimensuelle sur La Une et Arte.

En 2019, elle quitte la présentation des journaux télévisés pour devenir, l’année suivante responsable des "Services aux publics" de la RTBF tout en poursuivant ses projets documentaires. Vice-présidente du Csem (Conseil supérieur de l’Education aux médias) en Fédération Wallonie-Bruxelles, elle est par ailleurs chargée, en 2021, de la préparation de la candidature de Bruxelles au titre de Capitale européenne de la culture en 2030 en binôme avec Jan Goossens.

Vendredi, le président du MR l’a désignée ministre des Affaires étrangères en remplacement de Sophie Wilmès qui a démissionné pour soutenir son mari malade, atteint d’un cancer du cerveau.

CP MR : Intro remaniement ministériel après départ de S. Wilmès - arrivée de H. Lahbib

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Loading...

Sur le même sujet :

Sur le même sujet

Voyage de Hadja Lahbib en Crimée : la N-VA demande des explications à la RTBF

Belgique

Hadja Lahbib exprime l'"indéfectible solidarité" de la Belgique envers l'Ukraine

Monde

Articles recommandés pour vous