Hainaut: les soins intensifs risquent la saturation

Hainaut: les soins intensifs risquent la saturation

© NICOLAS TUCAT - AFP

19 avr. 2021 à 16:50 - mise à jour 19 avr. 2021 à 16:50Temps de lecture1 min
Par RTBF

15 places COVID. Voilà ce qu'il reste à l'échelle de toute la province de Hainaut. La situation est très tendue dans les hôpitaux. Le gouverneur Tommy Leclercq l'a rappelé lors d'une réunion, en visio-conférence, avec les bourgmestres, les chefs de zone et des représentants du parquet.

Lors de cette réunion, les autorités ont fait le point sur les chiffres du moment. La situation la plus inquiétante est donc celle des services de soins intensifs. Ils sont au bord de la saturation. "En termes COVID, il reste 15 places sur l’ensemble de la province", signale le communiqué. "En soins intensifs non COVID, moins de 10 places".

Le Hainaut est l'une des provinces où les hospitalisations sont les plus élevées pour le moment. Lors de cette réunion, il a également été question du taux de positivité de la province. "Il approche les 15%, alors que testing est trop peu sollicité. Ceci signifie que de nombreux cas COVID circulent sans même le savoir", affirme encore le gouverneur.

Aucune décision n'a été prise, si ce n'est de rappeler l'importance des gestes barrière et du testing. Plusieurs réunions sont prévues, tout au long de cette semaine. La ministre de l'intérieur participera à certaines d'entre-elles. 

 

Articles recommandés pour vous