Regions

Hainaut : vingt pertes d'emploi annoncées chez Polyol à Tertre, dix-huit autres seraient menacés à Feluy

Frédéric Michel de la FGTB réagit à l'annonce de licenciements chez Polyol

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Polyol Tertre
Polyol Tertre © Google maps

La direction de l'entreprise Polyol, filiale belge du groupe Dow Chemicals, à Tertre (Saint-Ghislain), a annoncé ce jeudi, dans le cadre d'un conseil d'entreprise extraordinaire, son intention de licencier prochainement 20 travailleurs, soit dix ouvriers et dix employés, rapporte la FGTB. L'entreprise emploie actuellement une cinquantaine de travailleurs. Dix-huit emplois sur plusieurs centaines seraient aussi menacés sur le site de l'entreprise à Feluy.

Selon le syndicat, ces pertes d'emploi sont phasées jusqu'à la fin 2024. "Nous sommes sidérés par cette annonce car il s'agit d'un site performant avec du personnel très qualifié", a réagi Lionel Quebella (FGTB Mons-Borinage). "La phase 1 de la procédure Renault va débuter, nous pourrons ainsi poser nos questions et proposer des alternatives aux licenciements secs."  

Le groupe n'est pas en difficulté

L'incompréhension est totale chez les travailleurs du site de Tertre. "On parle d'une suppression de près de la moitié du personnel", a poursuivi Lionel Quebella. "D'autant plus que le site est rentable! L'annonce du groupe Dow est, selon nous, similaire à celle de Avery Dennison à Soignies. Nous sommes en présence de grands groupes mondiaux qui ne sont pas en difficultés mais qui veulent simplement augmenter leur rentabilité. L'annonce chez Polyol est à lire dans le contexte de l'annonce du groupe Dow d'il y a un mois selon laquelle le groupe entend réduire ses coûts sur le plan mondial avec, entre autres, la suppression d'un millier d'emplois".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous