Regions Liège

Hannut: des barrages anti-inondations de fortune

Hannut: des barrages anti-inondations de fortune

© RTBF

09 juin 2022 à 15:51Temps de lecture2 min
Par Marc Mélon avec C. Adam

Une première mesure a été prise à Hannut après les inondations de dimanche dernier. Quelque 150 ballots de paille ont été installés à certains points stratégiques. Ils devraient freiner les coulées de boues en cas de pluie.

Une mesure provisoire

Les autorités communales de Hannut ont fait placer environ 150 ballots de paille de 350 kilos aux endroits critiques. C'est une mesure transitoire. "L'eau a fait son chemin, donc elle va tout le temps repasser par là, quelle que soit l'intensité de la pluie. On met donc des ballots pour éviter d'avoir de la boue régulièrement dans nos voiries, dans nos égouts, et, potentiellement, dans les maisons" explique Manu Douette, le bourgmestre de Hannut.

Pour les gestionnaires de la crise, ce n'était pas évident de dénicher autant de ballots en quelques heures: "Les stocks de paille sont presque vides" précise le bourgmestre. "La nouvelle paille revient seulement en juillet et août, donc je remercie vraiment les agriculteurs qui ont accepté de puiser dans leurs stocks afin de pouvoir nous aider."

Le placement de ces ballots est commenté par les habitants des zones sinistrées: "C'est une bonne solution, mais il faut qu'ils soient placés à des endroits stratégiques évidemment, je ne vois que cette solution-là" témoigne cet habitant de Hannut. "Moi, je n'y crois pas" poursuit un autre habitant. "La paille, ça laisse passer. Ils n'avaient qu'à mettre des sacs de sable."

Des solutions envisagées

Par rapport aux inondations, des solutions ont été dégagées par François Thonon. Il est ingénieur-agronome, agriculteur et géomètre. Il propose de créer des zones d'immersions temporaires: "Les zones d'inondations temporaires, ce sont des zones qui peuvent toujours être utilisées pour un usage agricole, mais dans lesquelles l'eau va s'accumuler temporairement afin de réguler en aval la quantité d'eau qui arrive pour que le flux soit acceptable par les égouttages."

Au niveau du bassin d'orage de Crehen, des travaux vont être réalisés pour que le site absorbe une plus grande quantité d'eau, comme le précise François Thonon: "Comme ce n'est pas possible d'agrandir le bassin d'orage, on va créer un dispositif sur la route en faisant un gros dos d'âne qui va retenir les eaux qui seront également retenues par les talus aux alentours, et donc toute la zone va être noyée et permettre le stockage d'une très grande quantité d'eau pour protéger le village de Crehen".

Les haies ne sont pas la solution miracle

Dans les campagnes, il n'y a plus de haies. Leur efficacité est relative, selon François Thonon: "Les haies ne sont pas la solution miracle par rapport à des orages comme on a connus ici sur Hannut. Il n'y a pas de quantité d'eau qui est retenue par une haie, elle est peut-être éventuellement un petit peu ralentie, mais la quantité d'eau doit passer."

Dans la région de Hannut, les services communaux ont encore énormément de travail. Des dizaines de dépôts doivent encore être évacués.

Le plan d'urgence levé, mais tout n'est pas réglé

Bonne nouvelle toutefois pour les habitants: le plan d'urgence, déclenché dimanche dernier suite aux inondations, vient d'être levé.

Quant aux trois maisons déclarées instables, aucune décision n'a encore été prise concernant leur démolition, ou non.

 

Des ballots de paille à Hannut pour prévenir les inondations

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Hannut : les cuisines de la maison de repos Loriers sont toujours hors service

Regions Liège

Intempéries : la ville d'Hannut a levé le plan d'urgence communal et continue le travail sur le terrain

Actualités locales

Articles recommandés pour vous