Economie

Heineken envisage d'augmenter le prix de ses bières en raison de l'inflation

-

© Tous droits réservés

16 févr. 2022 à 07:11Temps de lecture1 min
Par Belga

Le groupe brassicole Heineken s'attend à souffrir de l'inflation cette année. Le prix des matières premières, du transport et de l'énergie est à la hausse depuis un certain temps et l'entreprise compte répercuter cette tendance sur le prix de la bière. Heineken pourrait donc vendre moins de bière en 2022 vu qu'elle sera plus chère, a indiqué la société néerlandaise mercredi à l'occasion de la présentation de ses résultats annuels.

La crise sanitaire n'est en outre pas complètement derrière nous, estime le deuxième groupe brassicole mondial. Ses responsables pensent que les marchés de l'Asie et de l'Océanie vont effectuer un retour en force cette année, mais que la reprise de l'horeca en Europe va prendre un peu plus de temps. 

Heineken a déjà progressé quelque peu l'an dernier par rapport à la première année corona en 2020. Les volumes de bière vendus ont ainsi progressé de 4,6%. La marque phare Heineken a enregistré de très bonnes performances avec une progression de 17,4% sur un an, pour atteindre des niveaux supérieurs à ceux d'avant-crise.

Le chiffre d'affaires s'élevait à 26,6 milliards d'euros l'an dernier, pour un bénéfice de 3,3 milliards.

Il y a une dizaine de jours, le groupe danois Carlsberg avait également annoncé qu'il allait augmenter le prix de ses bières en raison de la flambée des matières premières.

Sur le même sujet...

JT du 28/1/22

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous