Tipik - Pop Culture

Heinz lance une gamme de vêtements de seconde main pré-tachés de ketchup

© @Heinz Instagram

05 sept. 2022 à 13:38Temps de lecture1 min
Par FG

Une tache de sauce qu’on expose au milieu de son t-shirt, un nouveau truc fashion stylé et engagé? C’est en tout cas ce que veut démontrer la marque américaine Heinz ! L’enseigne vient de dévoiler une collection de vêtements vintage avec cette particularité que chaque pièce a été pré-tachée… de ketchup.

Loading...

Plutôt que d’afficher son logo façon Lidl, le géant américain a joué la carte de l’humour et de la prétendue conscience écologique. Heinz s’est ainsi associé à des enseignes de fripes, ThredUp, pour créer une collection limitée intitulée "Heinz Vintage Drip". Elle comporte 157 pièces d’occasion et sur chacune d’elles a été apposée une vraie tache de sauce ketchup Heinz.

Ce qui veut dire qu’à force d’être lavé, la tache devrait disparaître du vêtement, mais ce qui veut dire aussi que si ça vous amuse, vous pouvez éviter d’acheter un énième bout de tissu et le faire vous-même, voire imaginer autre chose de plus joli qu'une tache? Ne serait-ce d’ailleurs pas ça la vraie conscience écologique, l’upcycling ? ! ? Ah oui mais non, ici c’est pas pareil parce qu’on aide ceux qui meurent de faim. 

157 pièces, comme le nombre de variétés de sauces indiqué sur chaque bouteille de ketchup Heinz, avec des t-shirts, sweats et pulls de seconde main, avec aussi des marques comme Adidas, North Face ou Vuitton. Et qui veut aussi jouer sur l’inclusivité avec des tailles allant du XXS au XXL.

Un premier lot est vendu sur thredup.com avec des prix allant de 9 à 1009 dollars et le reste sera mis en ligne ce 13 septembre. Et tous les bénéfices seront reversés à l’association Rise Against Hunger qui lutte contre la faim dans le monde.

Une idée marketing basée sur la "célébration de la réutilisation". Erin Wallace, vice-présidente du marketing intégré chez thredUP : "Nous pensons que chaque vêtement mérite une seconde vie, même les victimes de barbecues d’été". Après, est-ce qu’on a vraiment envie d’acheter un t-shirt Gucci, vendu à 300 boules sur le site, avec une tache de ketchup en plein milieu ? ! ? Il faut croire que oui pour certain.e.s puisque celui-ci a été vendu ! Par contre le sweat Vuitton à 1000 euros est toujours là.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous