RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Hendrik Van Crombrugge (Anderlecht) avant le choc du Breydel : "Bruges est prenable… comme n’importe qui"

Hendrik Van Crombrugge (Anderlecht) avant le choc du Breydel : "Bruges est prenable… comme n’importe qui"

C’est le Jour J : celui des grandes retrouvailles entre frères ennemis brugeois et bruxellois, les deux clubs les plus titrés du football belge. A 13h30, le Breydel vrombira pour un nouveau Topper… mais sans les supporters mauves, interdits d’accès comme tous les fans visiteurs jusqu’après la trêve.

Les deux formations respirent la grande forme : elles alignent toutes deux une série de 4 succès de rang en championnat.

On est bien revenu et je pense qu’on peut être ambitieux pour ce match " explique le capitaine mauve Hendrik Van Crombrugge. " On a montré au match aller qu’on pouvait les bousculer, mais ce sera difficile. Et comme chaque fois, c’est la forme du jour et les détails qui feront la différence. "

"Le Clasico contre le Standard reste un cran au-dessus"

Ce duel blauw-zwart/mauve fait les gorges chaudes des forums de supporters. Mais en interne, le gardien du Sporting voit les choses autrement.

Je pense que pour un joueur d’Anderlecht, le Clasico face au Standard est encore un cran au-dessus en termes de pression et de symbolique. Dans le cœur des supporters, je pense que c’est aussi le cas. Le Clasico reste l’affrontement de deux grands clubs qui ont marqué l’Histoire du foot belge par leurs succès, même si les dernières années ont été plus difficiles. Sur le plan arithmétique, ces matchs ne pèsent finalement que 3 points… comme les autres. Mais sur le plan symbolique et du prestige, c’est autre chose… "

Hendrik Van Crombrugge devant Kamel Sowah lors du match aller
Hendrik Van Crombrugge devant Kamel Sowah lors du match aller © Tous droits réservés

"Les grands clubs se sont endormis..."

La rotation du second tour a eu lieu, et à l’approche des Fêtes, il est tentant de déjà se projeter vers le sprint final de phase régulière. Sauf qu’un autre club de la capitale, l’Union Saint-Gilloise, est venu redistribuer les cartes…  

" On a les moyens de concurrencer Bruges pour le titre… mais c’est aussi le cas de pas mal d’autres clubs. Bruges est prenable… mais c’est le cas de chaque adversaire de D1A. Les places dans le Top 4 seront chères et les différences de niveau sont minimes entre les clubs : c’est le signe que le foot belge progresse… Les soi-disant petites équipes – et je le dis avec le plus grand respect – se sont fort améliorées. Alors que les clubs traditionnels du G6 ont connu des soucis sportifs, extra-sportifs et financiers. C’est notre cas, c’est le cas du Standard… et même de Bruges qui a beaucoup investi cet été et n’arrive pas à faire la différence. Les grands clubs sont restés trop longtemps dans leur zone de confort, en négligeant le championnat belge et en se focalisant sur le niveau européen… La remise en question est une affaire de chaque jour. "

Articles recommandés pour vous