RTBFPasser au contenu
Rechercher

Hockey

Hockey Pro League : les Red Panthers dominent mais s'inclinent face à l’Espagne à Anvers

Emma Puvrez, joueuse des Red Panthers.
20 mai 2022 à 18:18Temps de lecture2 min
Par Belga

Les Red Panthers se sont inclinées 1-2 (mi-temps : 1-0) devant l’Espagne, N.7 mondiale, vendredi soir à Anvers, au terme de leur 7e rencontre de Hockey Pro League, leur 3e match officiel en 2022 après les deux défaites subies début février en Argentine.

Sans Stephanie Vanden Borre, la pièce maîtresse de sa défense et de son pc, toujours en revalidation d’une entorse au genou, la Belgique débuta avec Elena Sotgiu dans les buts. La gardienne anversoise n’eut pas l’occasion d’intervenir dans le 1er quart-temps, au contraire de son homologue espagnole Ana Calvo. Dès la 5e minute, sur le 1er penalty-corner (pc) belge, Ambre Ballenghien sleepa sur le sabot gauche de Calvo qui dévia du pied dans son propre but (1-0 ; 5e, pc). La défense des Red Sticks sauva ensuite 3 minutes plus tard un 2e pc tiré par Louise Versavel. La suite de la période fut totalement en faveur des protégées de Raoul Ehren. L’Espagne réagit en début de 2e quart-temps et donna quelques frayeurs à Aisling D’Hooghe montée au jeu à la suite d’une tournante chaque quart avec Sotgiu. Les Panthers reprirent ensuite leur domination, avec notamment deux contre-attaques rondement menées, mais manquant de précision en phase de conclusion.

Les Espagnoles ont montré un tout autre visage en deuxième mi-temps. Sotgiu a dû s’employer à plusieurs reprises pour empêcher l’égalisation. Même si les Panthers ont porté le danger à deux reprises dans le 3e quart grâce à Charlotte Englebert, avec un pc obtenu (mais gâché) et un tir trop faible, elles n’ont pu empêcher en fin de période Laura Barrios de ramener le score à 1-1 (43e) sur un centre de la gauche. La possession de balle et les pc restèrent en faveur des médaillées de bronze du dernier Euro d’Amsterdam (aux dépens des Espagnoles), mais la décision tomba sur une action individuelle de Georgina Oliva, qui réussit à tromper D’Hooghe d’un tir de bord de cercle en fin de partie (52e).

La Belgique, 8e mondiale, avait entamé cette 3e édition de la Pro League par deux victoires en octobre dernier face à l’Allemagne, suivies de deux courtes défaites en novembre devant les championnes olympiques néerlandaises. Après la trêve hivernale, leur retour en compétition en Argentine s’était soldé par deux défaites honorables 3-1 face aux vice-championnes olympiques.

Au classement, les Red Panthers, se font dépasser à la 6e place par leurs adversaires du jour. Les Belges restent bloquées avec 6 points en 7 matchs, pour désormais 9 en 9 rencontres pour l’Espagne. Loin devant, l’Argentine domine les débats avec 30 unités, devant l’Inde (22) et les Pays-Bas (19).

Belgique et Espagne se retrouveront samedi, toujours à 18h00, précédant comme ce vendredi le duel de leurs homologues masculins entre Red Lions et Red Sticks, programmés eux à 20h30.

Articles recommandés pour vous