Monde Asie

Hong Kong désigne ses représentants au Conseil législatif, désormais réservé aux "patriotes"

Un homme fait campagne pour un candidat aux élections du Conseil législatif dans le district de Wanchai à Hong Kong, le 19 décembre 2021.

© Belgaimage

19 déc. 2021 à 06:47Temps de lecture1 min
Par Belga

Les Hongkongais ont commencé dimanche à désigner leurs représentants au Conseil législatif de la ville, dont seuls une minorité sont élus au suffrage universel, en vertu de nouvelles règles imposées par Pékin selon lesquelles seuls les "patriotes" peuvent se présenter.

Chacun des 153 candidats a dû, pour être autorisé à briguer un siège, donner des gages de loyauté politique à l'égard de la Chine et de "patriotisme".

Les militants exclus

De ce fait, les militants pro-démocratie ont été empêchés de se présenter ou y ont renoncé, lorsqu'ils ne sont pas en prison ou en fuite à l'étranger, et la plupart des candidats affichent un profil semblable.

Sur les 90 sièges du Conseil législatif (le "LegCo"), seuls 20 sont à pourvoir au suffrage universel, moitié moins qu'auparavant, le reste étant désigné par divers comités et groupes d'intérêt acquis au régime chinois.


►►► À lire aussi : Premier scrutin local à Hong Kong sous les nouvelles règles imposées par Pékin


La seule vraie inconnue du scrutin sera donc le taux de participation, thermomètre de l'adhésion des Hongkongais au nouveau système électoral.

Les nouvelles règles ont été imposées par Pékin dans le cadre de la reprise en main de Hong Kong après les gigantesques manifestations pro-démocratie de 2019.

Faible participation en vue

La cheffe de l'exécutif Carrie Lam a multiplié les appels à se rendre aux urnes. Le gouvernement a publié des pages de publicité dans les journaux, distribué des tracts dans les boîtes aux lettres et envoyé massivement des SMS pour rappeler aux Hongkongais d'aller voter. Les transports publics sont gratuits durant la journée électorale.

Malgré ces efforts, les derniers sondages prédisent une participation de l'ordre de 48%, ce qui serait un chiffre historiquement bas.

Sur le même sujet

Hong Kong : participation historiquement basse au scrutin réservé aux "patriotes"

Hong Kong: la participation au scrutin local s'élève à 19% à mi-parcours

Articles recommandés pour vous