Monde Europe

Hongrie : le Parlement élit Katalin Novák en tant que première femme présidente du pays

Katalin Novák (au centre) accompagnée de son mari Istvan Veres (à gauche) dans le hall principal du Parlement à Budapest, le 10 mars 2022, avant le vote secret pour l’élection du nouveau président de la Hongrie.

© AFP

10 mars 2022 à 11:25Temps de lecture1 min
Par David Manfredini

Le Parlement hongrois a élu ce jeudi 13 mars à la présidence hongroise Katalin Novak, une fidèle du dirigeant souverainiste Viktor Orban. Elle devient la première femme à occuper ce poste protocolaire dans le pays d’Europe centrale.

L’ancienne ministre de 44 ans, longtemps chargée de la politique familiale, a recueilli 137 voix, contre 51 pour son rival de l’opposition, l’économiste Peter Rona. Sa victoire ne faisait aucun doute compte tenu de la large majorité dont dispose le parti conservateur Fidesz de Viktor Orban.

Pièce maîtresse du dispositif de Viktor Orban visant à défendre une vision traditionnelle de la famille et à mettre un terme au déclin démographique, Katalin Novak a brandi ses valeurs dans un discours avant le vote. "Nous, femmes, élevons les enfants, prenons soin des malades, cuisinons, pouvons être à deux endroits en même temps, gagner notre vie, enseigner, gagner des prix Nobel", a-t-elle déclaré. "Nous connaissons le pouvoir des mots mais pouvons nous taire et écouter quand il le faut, et défendre nos familles si le danger guette", a ajouté celle qui est la plus jeune à prendre cette fonction.

La responsable était arrivée au Parlement grand sourire avec son mari et ses trois enfants, une présence "qui compte beaucoup", selon un message posté sur les réseaux sociaux. Sa désignation intervient à moins d’un mois de législatives qui s’annoncent serrées pour le Fidesz.

Les six partis de l’opposition, unis dans une alliance inédite, espèrent renverser le dirigeant régulièrement critiqué par ses détracteurs pour les atteintes portées depuis 2010 à l’Etat de droit. Leur chef de file Peter Marki-Zay a jugé Katalin Novak "inapte" au poste de présidente du fait de sa proximité avec M. Orban. Son prédécesseur Janos Ader, 62 ans, était lui-même cofondateur du Fidesz. Il occupait la présidence depuis 2012.

Sur le même sujet : archive du JT du 25/07/2020

Hongrie: démission massive de journaliste pour préserver leur indépendance

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Hongrie : pacifisme anti-ukrainien et gaz russe pas cher, les raisons de la victoire d’Orban

Monde

Législatives en Hongrie : Orban en quête d'un quatrième mandat

Monde Europe

Articles recommandés pour vous