Belgique

Huawei regrette la décision de faire remplacer les routers informatiques à la Défense

Huawei regrette la décision de faire remplacer les routers informatiques à la Défense
01 juin 2022 à 17:33Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Lavinia Rotili

L'équipementier télécoms chinois Huawei dit regretter la décision de la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, de faire remplacer les routers informatiques Huawei installés à la Défense, dans une réaction publiée mercredi soir.

"Nous sommes déçus de cette décision car aucun de nos produits n'a provoqué une panne de réseau majeure, y compris au sein de la Défense", a réagi le géant chinois.

"La cybersécurité et la protection de la vie privée sont les priorités absolues de Huawei. Au cours des trois dernières décennies, Huawei a conservé le meilleur bilan du secteur en matière de cybersécurité dans 170 pays et régions, y compris en Belgique."

"Nous n'avons jamais connu de violation grave de la cybersécurité où que ce soit dans le monde, y compris pendant nos 20 années de présence en Europe. Nous avons obtenu plus de 350 certificats de sécurité internationaux pour nos produits", poursuit-il.

Huawei rappelle que des organismes de test tiers indépendants effectuent régulièrement des tests et des vérifications de sécurité objectifs et indépendants, au Cyber Security & Transparency Centre à Bruxelles.

"Depuis son ouverture en 2019, de multiples tests portant sur les éléments les plus sensibles des produits de Huawei ont été effectués par les autorités gouvernementales, qui ont démontré que les produits de Huawei ont toujours été préservés de toute activité malveillante."

Sur le même sujet

La Défense n'a pu récupérer ses anciens obusiers mais ils semblent partis vers l'Ukraine

Guerre en Ukraine

L'Allemagne va finalement envoyer un système de défense aérienne à l'Ukraine

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous