Justice

Huit personnes arrêtées lors de 15 perquisitions dans le cadre d’une enquête liée au réseau de messages cryptés Sky ECC

© RTBF

20 oct. 2022 à 08:22 - mise à jour 20 oct. 2022 à 10:20Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Marie-Laure Mathot

La police judiciaire fédérale anversoise a interpellé huit personnes dans la métropole lors de 15 perquisitions menées mercredi dans le cadre d'une enquête sur un trafic de drogue, introduite via le port belge, lié à la plateforme de messagerie cryptée Sky ECC, a indiqué jeudi le parquet d'Anvers.

La police a pu retracer le parcours de plusieurs chargements grâce aux données provenant du réseau de cryptophones Sky ECC, utilisé entre autres par les trafiquants de drogue et déchiffré par les services judiciaires belges et néerlandais début 2021. L'organisation criminelle transférait la drogue du conteneur dans lequel cette dernière avait voyagé vers un autre provenant d'une contrée moins suspecte. Au moins deux tonnes de cocaïne ont ainsi été introduites dans le port d'Anvers par l'organisation via cette technique entre août 2019 et février 2021.

La police a mené ses perquisitions mercredi dans les districts anversois de Merksem et Anvers, ainsi que dans la région portuaire, à Brasschaat, Malle, Stabroek, Wijnegem, mais aussi en Flandre orientale à Beveren, Kruibeke et Saint-Nicolas-Waes. Au total, huit personnes ont été interpellées durant ces opérations. Plusieurs d'entre elles sont ou étaient employées par des entreprises actives dans le port, précise le parquet. La police a également saisi plus de 120.000 euros en liquide, des téléphones, des montres de luxe et des munitions notamment.

L'ensemble des suspects ont été présentés à un juge d'instruction, qui en a libéré cinq sous conditions.

La police judiciaire d'Anvers s'occupe actuellement de 338 dossiers découlant du décryptage de la plateforme Sky ECC, selon le parquet. Ce décodage a mené à plus de 165 arrestations depuis mars 2021.

Le système Sky ECC fonctionne avec des téléphones cryptés. Sur ces appareils, toutes les applications sont bloquées, hormis celle de SKY ECC, qui permet d'envoyer et de recevoir des messages cryptés, enregistrés ou écrits, ainsi que des photos, et ce uniquement entre utilisateurs d'un téléphone de SKY ECC. Environ un milliard de messages codés ont été interceptés dans ce gigantesque dossier.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous