La Trois

"I Tonya" (Tonya Harding) : un rôle en or pour une Margot Robbie investie

© Tous droits réservés

23 août 2022 à 04:27 - mise à jour 23 août 2022 à 05:13Temps de lecture2 min
Par Liam Debruel

L’actrice australienne aux multiples projets explose dans la peau de la scandaleuse patineuse américaine.

Dire que la carrière de Margot Robbie a rapidement explosé serait diminuer l’impact de l’actrice dans le paysage cinématographique américain. En effet, depuis son apparition dans " Le loup de Wall Street ", l’ancien mannequin, très impliquée dans la représentation féminine sur grand écran, a su se développer une filmographie aussi vaste que variée. Que ce soit lors d’une apparition remarquée dans sa baignoire dans " The Big Short ", dans des films de super-héros en Harley Quinn notamment dans " The suicide squad " ou " Birds of Prey " ou encore chez des auteurs affirmés comme Quentin Tarantino ou prochainement Greta Gerwig, l’actrice est partout. Pourtant, il aura fallu qu’elle s’investisse dans le biopic sur Tonya Harding pour obtenir sa première nomination à l’Oscar.

Un scandale sportif de grande ampleur

1994. Tonya Harding est considérée comme une des patineuses artistiques les plus brillantes de sa génération. Sa rivalité avec Nancy Kerrigan atteint des sommets dans le milieu, avec ce que cela implique de tension entre les deux sportives. Quand Kerrigan subit une violente agression à la veille des Jeux Olympiques d’hiver, le milieu sportif est sous le choc, encore plus quand Tonya Harding se retrouve liée à cette affaire… Cette histoire a tellement marqué le domaine du sport que même les personnes peu adeptes de patinage artistique la connaissent. Il faut d’ailleurs admettre que le nom de Tonya Harding sera durablement éclaboussé par cette affaire, éclipsant ses diverses réussites. Peu étonnant dès lors que Margot Robbie se soit investie dans ce rôle au vu de l’aura qui entoure la sportive.

Si, comme toujours dans ce genre d’adaptation de faits divers, le long-métrage a divisé les personnes ayant vécu l’histoire, les retours généraux furent des plus positifs.

Il faut bien reconnaître que le réalisateur Craig Gillespie est spécialiste dans le domaine des affaires publiques de ce genre, ayant abordé il y a peu la sextape de Pamela Anderson dans la mini-série " Pam et Tommy ".

Mais la star du film reste évidemment Margot Robbie, qui se plongera physiquement dans son rôle en s’entraînant près de quatre mois pour accomplir le maximum sur grand écran. Cela ne l’empêchera pas d’avoir recours à des doublures pour certaines séquences (sans parler du fameux triple axel réalisé avec des effets visuels) mais on peut ressentir la volonté d’ancrage physique de l’actrice. On repense ainsi à cette cascade dans " Birds of Prey " qui avait fait le tour des réseaux sociaux.

Loading...

En attendant de la retrouver en roller fluo pour le " Barbie " de Greta Gerwig, voilà donc l’occasion de la voir sur d’autres patins, ici aussi aiguisés que l’affaire à l’origine du film.

"I Tonya" est à voir sur la Trois le mardi 23 août 20h30 et en replay sur Auvio.

Sur le même sujet

Quand Margot Robbie s’arrange pour embrasser Brad Pitt au cinéma

Tipik - Pop Culture

Quand Margot Robbie (dont le "Pirates des Caraïbes" au féminin est annulé) avait failli arrêter le cinéma

Tipik - Pop Culture

Articles recommandés pour vous