RTBFPasser au contenu
Rechercher

Sciences et Techno

iBeer, la première application virale de l’iPhone, générait 20.000 dollars par jour

26 janv. 2022 à 17:05Temps de lecture2 min
Par Anthony Mirelli

Aujourd’hui, une application comme iBeer ne ferait jamais parler d’elle. Et pourtant, en 2008, lorsqu’Apple lance l’App Store sur l’iPhone, c’était une petite révolution.

Une autre époque

Souvenez-vous. Nous sommes en 2007. Apple lance l’iPhone, un smartphone pas comme les autres, entièrement tactile, et bardé de capteurs, dont un accéléromètre, qui permet de définir la position de l’appareil. C’est ce capteur qui fera le succès de iBeer, une application créée par Steve Sheraton, magicien et développeur.

Loading...

L’idée, pour Sheraton, était d’intégrer cet effet (à savoir faire semblant de boire en penchant l’appareil) dans ses spectacles. Après une première tentative sur Palm Pilot (il y crée E-spresso, et lui permet de mimer le fait de boire un café), le développeur crée une version plus avancée pour iPhone. Mais l’App Store n’étant pas encore lancé (il le sera un an après le lancement de l’iPhone), Sheraton se contente d’un fichier vidéo.

J’étais complètement fauché, j’essayais juste de m’en sortir, vivant sur le canapé d’un ami, et soudain, la vidéo recevait des millions de vues, ce qui était beaucoup en 2007. Les gens me suppliaient d’obtenir cette “chose” sur leur téléphone”, explique Steve Sheraton à Mel Magazine. “Ils n’avaient même pas encore de mot pour “application”. C’était juste un petit fichier vidéo que les gens devaient télécharger via iTunes. J’ai probablement gagné environ 2000 $ par jour grâce à ça.

L’arrivée de l’App Store

Un an plus tard, Apple contacte le développeur et lui demande de créer une version pour l’App Store. Ce que fera Sheraton. L’application iBeer était née, et avec son prix de 2,99 dollars, ce fut un énorme succès.

Outre son humour visuel, iBeer a été un grand succès parce qu’il a permis aux gens de montrer à leurs amis de quoi l’iPhone était capable. Vous pouviez leur montrer des cartes et toutes ces choses un peu geeks, mais iBeer était plus facile à comprendre et une façon drôle et amusante de montrer l’accéléromètre de l’iPhone et son écran lumineux avec des couleurs super réalistes”, explique le créateur.

Avec son équipe, Sheraton dévoile avoir empoché entre 10.000 et 20.000 dollars par jour, et ce pendant deux ans. En effet, en 2010, l’application n’était plus vraiment à la mode et a peu à peu disparu du classement des meilleures ventes de l’App Store.

Sur le même sujet

Evoluno : une appli qui grandit pour prévenir le burn-out

Psychologie

Chine : des dissidents bannis de l’appli WeChat à l’approche des JO-2022

Monde Asie

Articles recommandés pour vous