Cinéma

"Ibrahim" de Samir Guesmi décroche la plus haute récompense au Festival d'Angoulême

"Ibrahim" de Samir Guesmi a décroché le Valois de Diamant, plus haute récompense du festival ainsi que les Valois de la mise en scène, du scénario et de la musique

© YOHAN BONNET - AFP

03 sept. 2020 à 14:18Temps de lecture1 min
Par Belga News

Les longs-métrages français "Ibrahim" de Samir Guesmi et "Un Triomphe" d'Emmanuel Courcol sont ressortis grands vainqueurs de l'édition 2020 du Festival du film francophone d'Angoulême, qui s'est tenue du 28 août au 2 septembre dans cette ville du sud-ouest de la France, dans un contexte de pandémie. Les deux films sont labellisés "Cannes 2020".

Repris dans les dix films en sélection officielle, "L'ennemi" du Belge Stephan Streker n'a quant à lui raflé aucun prix.

"Ibrahim" a décroché le Valois de Diamant, plus haute récompense du festival ainsi que les Valois de la mise en scène, du scénario et de la musique.

un extrait d'"Ibrahim"

"Un Triomphe", emmené par Kad Merad, remporte quant à lui le Prix du public. Deux de ses interprètes, Sofian Khammes et Pierre Lottin, se voient pour leur part distingués ex aequo par le Valois de l'acteur.

Inscrivez-vous à la newsletter à la Chronique de Hugues Dayez

Chaque mercredi, recevez dans votre boîte mail la chronique du spécialiste Cinéma de la RTBF sur les sorties de la semaine.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous