RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

Identité olfactive : tout savoir sur le parfum !

04 mai 2022 à 11:30Temps de lecture3 min
Par Sophie Businaro

Il nous rappelle parfois une personne, un souvenir, un endroit. Tantôt poudré, fruité ou encore musqué, le parfum est un luxe dont on ne peut se passer de lui tant il fait partie de nous. Voici un petit condensé de questions qu’on se pose toutes et tous sur les eaux parfumées. Explications avec Émilie Van de Poel, journaliste beauté pour le "Flair Magazine" et chroniqueuse pour "La Grande Forme".

  • Eau de parfum, eau de toilette, parfum et cologne : quelle différence ?

Un parfum est défini par sa concentration qui correspond au pourcentage d’ingrédients odorants contenu dans sa solution éthylique totale. Plus la concentration est élevée plus le parfum tient sur la peau. Par exemple, une cologne contient 2 à 5% tandis qu’une eau de parfum en contient 10 à 20%. Une eau de toilette est généralement plus fraîche et légère qu’une eau de parfum qui sera plus opulente et intense.

  • C’est quoi les notes de tête, de cœur et de fond ?

En théorie, les notes d’un parfum sont réparties en trois catégories en fonction de leur vitesse d’évaporation. On retrouve les notes de tête qui sont les plus volatiles et sont perçues en premier. Les notes de cœur viennent après et se diffusent pendant plusieurs heures. Enfin les notes de fond qui sont les plus tenaces et qui peuvent rester sur un vêtement plusieurs jours.

  • Où appliquer son parfum ?

Le parfum s’applique à environ 10-20 cm de la peau, sur les parties les plus chaudes du corps car le parfum est une solution d'alcool qui a besoin de chaleur pour s'évaporer. On en met derrière les oreilles, derrière les coudes, le décolleté, les poignets. On peut également en mettre sur nos vêtements car les textiles conservent le parfum plus longtemps en évitant cependant les matières synthétiques et en gardant à l’esprit que certains ingrédients contenus dans les parfums provoquent des taches.

Quand on applique son parfum, on évite à tout prix de frotter nos poignets contre notre cou car cela perturbe les matières premières et modifie la formule du parfum. On évite également de parfumer les cheveux car les parfums contiennent de l’alcool qui assèchent les longueurs et irritent le cuir chevelu. Mieux vaut utiliser une brume capillaire sans alcool.

  • Pourquoi ne sent-on pas notre propre parfum ?

C’est à cause de notre cerveau et de notre odorat qui nous renseigne sur ce qui nous entoure et nous avertit d’éventuels dangers. En portant tous les jours le même parfum, notre cerveau s’habitue à cette odeur et la considère comme familière et n’y prête plus attention. Pour éviter cela, la seule solution est de changer de parfum de temps à autre.  

Tout ce que vous devez savoir sur les parfums

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

  • Comment choisir un parfum ?

Reniflez par petites inspirations, pas trop près de votre nez. Testez toujours le parfum sur votre peau car une odeur varie d’une personne à l’autre en fonction des hormones, de la chaleur corporelle… Surtout prenez votre temps ! Essayez-le, continuez à faire votre shopping ou rentrez à la maison et sentez-le plusieurs heures après l’avoir déposé sur votre peau.

  • Combien de temps un parfum reste-t-il bon ?

Un peu comme pour une bouteille de vin, le vieillissement d'une fragrance varie en fonction de sa conservation. Généralement, on peut partir du principe qu’un parfum reste bon pendant trois ans s’ils bien conservé. Il faut savoir que les parfums n’aiment pas la lumière, la chaleur, l’humidité et l’air. Il est recommandé de laisser le flacon dans son emballage en carton et de préférence camouflé dans une armoire. Le meilleur endroit pour le conserver ? dans la cave à vin ou dans le bac à légumes de votre frigo !

Il est à noter que les eaux de parfums, plus concentrées ont tendance à vieillir plus lentement et que les plus petits flacons se conservent mieux que les grands.

  • Pourquoi un parfum coûte-t-il si cher ?

Ce qui rend un parfum si cher, c’est tout le marketing qu’il y a autour, la campagne de publicité, son emballage et la distribution. Mais un parfum a aussi un prix “psychologique“ qui le positionne comme étant exclusif et luxueux. Un parfum bon marché qu’on retrouve en grandes surfaces est moins cher car il est composé avec des molécules synthétiques contrairement aux maisons de parfumeries qui utilisent des molécules naturelles. Mais ces parfums moins chers ne sont pas forcément moins bons car ils sont souvent le fruit du travail de nez qui travaillent pour des grandes marques de parfumerie. Et puis une molécule synthétique n’est pas forcément moins raffinée ou moins bonne qu’une molécule naturelle. Ce qui fait la qualité d’un parfum, c’est avant tout le talent de son parfumeur, conclut Émilie Van de Poel.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

Et si vous aviez le même parfum que Cléopâtre ?

Sciences insolites

Cuisiner le désir : conseils pour rendre un petit repas aphrodisiaque

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous