Il n’y a jamais eu autant de gagnants à la Loterie nationale qu'en 2021

© © Tous droits réservés

14 janv. 2022 à 11:59Temps de lecture4 min
Par Eric Boever

Après une année 2020 en recul à cause de la crise du Coronavirus, les Belges ont retrouvé le goût du jeu. La Loterie Nationale vient de publier ses chiffres et il en ressort que le chiffre d’affaires dépasse pour la première fois le milliard et demi d’euros et que le nombre de gagnants n’a jamais été aussi élevé puisqu’on en a compté plus de 100 millions dont le principal reste l’Etat belge. Détails du bilan 2021.

Les Belges ont misé pour plus d'un milliard et demi d'euros

On peut oublier 2020 et son triste bilan, alors qu’elle avait enregistré une baisse des mises avec 1,405 milliard d’euros, la Loterie nationale a renoué avec la croissance en 2021. Les Belges ont joué pour 1.530.000.000 d’euros, ce qui donne une moyenne de 4,5% d’augmentation sur ces cinq dernières années. Le jeu n’a donc pas trop souffert du Covid, il a même peut-être procuré un sentiment d’évasion en cette période où les déplacements et les divertissements sont perturbés.

" De nombreux Belges jouent à nos jeux pour un petit montant, en moyenne 5,1 euros ", souligne Jannie Haek, administrateur délégué et président du comité de direction de la Loterie Nationale. " Cela leur procure du plaisir, cela leur donne une chance de gagner mais cela leur permet aussi d’aider d’innombrables initiatives du secteur social, culturel et scientifique ".

Si les Belges ont misé plus d’un milliard et demi en 2021, ils ont aussi bénéficié d’un record de gains puisqu’on a dénombré 103.740.310 gagnants qui se sont partagé 896 millions d’euros. Plus de 100 millions de participations gagnantes, c’est un record historique pour la Loterie Nationale. Mais le rêve a ses limites, s’il y a des millionnaires, le gain moyen est néanmoins de 8,6 euros.

Quels sont les jeux préférés des Belges ? Le podium est assez serré

Sur le podium des jeux les plus prisés, la plus haute marche reste occupée par EuroMillions avec des ventes atteignant 537 millions. Un jeu qui avait pourtant connu une année 2020 compliquée avec le retrait de la loterie espagnole pendant plusieurs mois.

Juste derrière en termes de mises, le bon vieux Lotto. Enfin, plus si vieux que cela puisqu’il a été renouvelé en 2018 et qu’il a retrouvé un nouvel élan depuis lors. Alors qu’il dégringolait jusqu’à passer sous les 400 millions d’euros en 2017 (398 m), il a dépassé les 474 millions l’an dernier, un niveau exceptionnel jamais atteint depuis 2012. En termes de participations, le Lotto et EuroMillions font quasi jeu égal, ce qui démontre le fort attachement des Belges à ce jeu emblématique qu’est le traditionnel Lotto.

Troisième pilier de la Loterie, les jeux instantanés du genre grattage. Ils continuent de croître et ont réalisé un chiffre d’affaires de 443 millions. Mais ce sont ces jeux qui génèrent le plus grand nombre de gagnants (37 millions pour 35 au Lotto et 16 à EuroMillions).

Un podium relativement serré qui rassure l’administrateur délégué de la Loterie : " Aujourd’hui, les jeux proposés par la Loterie Nationale reposent sur trois piliers : le Lotto, Euromillions et les jeux instant. Cela fait partie de notre stratégie de diversification qui nous permet à la fois d’avoir une croissance durable et d’amortir un éventuel choc qui viendrait frapper un de nos piliers ".

Où va l’argent misé par les joueurs ? D’abord à la collectivité

Outre les 103 millions de gagnants privés qui se partagent 896 millions d’euros, le principal bénéficiaire de la Loterie Nationale reste la société belge avec un apport de 335 millions d’euros, soit une augmentation de 15 millions par rapport à 2020. Au premier rang, on trouve l’Etat Belge qui a reçu 135 millions d’euros. Une rente de monopole que le gouvernement fédéral a décidé de porter à 145 millions dès 2022.

Mais le soutien à la collectivité qui est le plus important et le plus visible, ce sont les 200 millions de subsides versés au monde social, culturel ou sportif. En 2021, la Loterie a aussi répondu à des besoins urgents liés notamment à la crise du Coronavirus, par exemple en dégageant deux millions d’euros supplémentaires pour lutter contre la pauvreté et un million pour relancer le secteur culturel. La Loterie a aussi débloqué très rapidement un million d’euros dans le cadre de l’aide d’urgence suite aux inondations qui ont frappé notre pays en juillet dernier.

" Au final, c’est la collectivité et le vivre-ensemble qui sortent gagnants des bons résultats de la Loterie via la rente de 135 millions que nous versons à l’État et via les 200 millions de subsides que nous octroyons à de très nombreuses organisations caritatives à travers tout le pays. La Loterie Nationale, c’est bien plus que jouer !", conclut Jannie Haek.

Où les Belges jouent-ils ?

Première évidence, le Belge apprécie de se déplacer pour jouer à un jeu de la Loterie nationale. Les ventes en ligne progressent, on le verra, mais le jeu se pratique d’abord en présentiel. Pour ce faire, la Loterie Nationale comptait 7.763 points de vente à la fin 2021. Il y a dix ans, il n’y en avait que 5.530. Les librairies restent les partenaires privilégiés de la Loterie Nationale et génèrent 48% de son chiffre d’affaires total.

On l’a dit, les ventes digitales continuent de progresser. Elles ont généré 24% du chiffre d’affaires l’an dernier. Et 60% de ce chiffre d’affaires digital provient du mobile (smartphones et tablettes). La Loterie est probablement l’un des plus grands acteurs de l’e-commerce belge avec 1.422.435 joueurs disposant d’un compte unique (avec identification via la carte d’identité).

A noter que tous ces chiffres ne prennent pas en compte ceux de la filiale " Scooore ", l’offre de paris sportifs lancée par la Loterie Nationale en 2012. Comme le souhaite le législateur, la Loterie ne mélange pas les jeux de loterie traditionnels d’une part et les paris sportifs d’autre part. D’ailleurs, les deux dépendent de législations différentes. En clair, Chacun chez soi et les mises seront bien gardées !

Sur le même sujet

Archives JT du 10/01/2020

Loterie nationale : toujours plus de joueurs

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Paris sportifs : la Loterie Nationale ne fera pas de publicité dans les médias traditionnels durant la Coupe du Monde

Belgique

Une somme astronomique en jeu à la loterie américaine : le jackpot du Powerball atteint un record mondial

Monde Amérique du Nord

Articles recommandés pour vous