The Voice

Il y a 10 ans, la RTBF faisait le pari fou d’adapter le format "The Voice"

Il y a 10 ans, la RTBF faisait le pari fou de lancer sa version de "The Voice"

© Stephane Laruelle

Ce mardi 21 décembre sur La Une, The Voice Belgique vous donnait l'occasion de revenir en images sur les 10 ans de succès du programme. En 2011, la RTBF décidait de lancer sa propre version du concours révolutionnaire avec un jury composé de Lio, BJ Scott, Mosimann et le duo Joshua. Une première saison qui a marqué de nombreux esprits. 

Cette année, The Voice Belgique fête ses 10 ans avec une dixième saison anniversaire diffusée à partir du 28 décembre sur La Une et Auvio. En attendant, pour célébrer cet évènement Maureen Louys vous donnait rendez-vous pour revivre les meilleurs moments du programme dans une émission spéciale dans laquelle les coachs et les anciens talents revenaient sur leurs plus belles anecdotes qui ont traversé cette décennie. 

En 2011, la RTBF se lance le pari d'adapter le format 'The Voice' que le monde entier s'arrache. La Belgique découvre alors les Blind Auditions, les buzzers, les fauteuils rouges, mais aussi cinq coachs aux personnalités bien trempées : BJ Scott, Lio, Quentin Mosimann et le duo Joshua

Mosimann, Lio, BJ Scott et Joshua : les coachs de la saison 1 de The Voice Belgique
Mosimann, Lio, BJ Scott et Joshua : les coachs de la saison 1 de The Voice Belgique © Stéphane Laruelle

BJ Scott et Mosimann, deux artistes devenus coachs emblématiques

Le 20 décembre 2011, Chloé est le premier talent à fouler la scène des Blind Auditions de The Voice. Un petit pas pour ce talent, mais un grand pour la télé ! Mosimann, ancien vainqueur de la Star Academy, était l'un des coachs et le premier à utiliser son buzzer : "On se découvrait un petit peu. C'était nouveau pour nous et je dois dire que je me suis fait confiance. On fait confiance à l'émission dans ces moments-là". Plus jeune artiste à occuper un fauteuil de coach, le producteur avait des craintes : "J'avais un petit peu peur. Je me demandais si j'allais être accepté en tant que jeune coach. C'est seulement des années plus tard que j'ai compris que j'étais l'un des mieux placés parce que j'avais vécu la même chose que ces gamins qui venaient sur scène". 

A l'époque, BJ Scott, désormais devenue coach légendaire du programme, a longtemps hésité avant d'accepter ce rôle : "J'étais un peu allergique aux émissions de téléréalité. C'est ma fille qui m'a convaincue". Une expérience qu'elle ne regrette pas puisque qu'elle rempile cette année pour sa neuvième saison en tant que coach, après avoir vu deux de ses finalistes remporté le programme. 

La Belgique découvre qu’elle a de très grandes voix

Du suspens, de l'émotion, du fun dès les premiers Blind Auditions: tous les ingrédients d'un show unique sont réunis et les audiences sont au rendez-vous. La Belgique découvre qu'elle possède également de très grandes voix. Parmi les talents, certains se démarquent. C'est notamment le cas de Lubiana. Typh Barrow, coach depuis la saison 8 s'en souvient : "J'étais téléspectatrice derrière ma TV. J'ai vu cette fille et je me suis dit 'Waouh' ! Elle, elle a un truc !". Mosimann, lui aussi, s'en souvient très bien puisqu'il était le premier à buzzer : "Je pense que c'est le Blind qui m'a le plus marqué". 

Maureen Louys et Roberto Bellarosa lors de la finale de la saison 1
Maureen Louys et Roberto Bellarosa lors de la finale de la saison 1 © Stéphane Laruelle

Il y a 10 ans, le jeune Roberto Bellarosa se présente lui aussi aux Blind Auditions. A seulement 17 ans, il était loin de se douter du succès qu'il l'attendait. En auditionnant avec la chanson "You Give me something" de James Morisson, le  candidat provoque une véritable tornade sur le plateau de The Voice. "J'avais déjà un peu entendu parlé du concept donc mentalement j'étais un petit peu prêt" déclare celui qui a récolté 4 buzz. "Je sortais de l'école pour moi, la vie c'était le foot, mes amis, les sorties. J'avais juste envie d'aller voir les coachs et d'avoir un avis plus professionnel sur moi" ajoute-t-il. 

 

Loading...

"C'était la première fois qu'on avait un talent aussi incroyable dans The Voice" avoue Mosimann, celui qui avait été choisi par le talent en tant que coach à l'époque. Un parcours sans faute qui l'emmène jusqu'en finale de cette première saison. Roberto marque l'histoire en devenant le premier vainqueur de The Voice Belgique

Une première saison convaincante qui a permis à la RTBF de poursuivre ce show durant 10 ans, avec un succès toujours au rendez-vous, et qui voit encore beaucoup de ses talents embraser une véritable carrière d'artiste après leur participation. 

The Voice Belgique, un succès qui a démarré en 2011 : la séquence

Les débuts de The Voice Belgique : les saisons 1 et 2

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Revivez le meilleur des 10 ans de The Voice Belgique en cliquant ici

Sur le même sujet

Mosimann dévoile les coulisses de son buzz avec McFly & Carlito

Vivacité

Iris

Talent bio

Articles recommandés pour vous