L'actu du Jazz

Il y a 100 ans naissait Illinois Jacquet

Illinois Jacquet

© Tous droits réservés

30 oct. 2022 à 07:35Temps de lecture3 min
Par Arnaud Quittelier

C’est à Lionel Hampton que l’on doit la découverte du saxophoniste ténor Illinois Jacquet. Il rejoindra ensuite les formations de Cab Calloway et de Count Basie qui dira de lui en 1949 : "Depuis dix ans, il n’est pas venu au jazz de meilleur saxophoniste ténor. Ses conceptions musicales sont absolument irréelles. C’est lui le plus grand, voilà tout".

Né dans une famille de musicien, Illinois Jacquet voit le jour le 30 octobre 1922 en Louisiane mais c’est au Texas qu’il grandira. Après ses débuts dans l’orchestre familial puis celui de Milton Larkin, il rencontre Nat King Cole en 1939 qui lui présente Lionel Hampton l’année suivante. En 1942, Illinois Jacquet se distingue dans l’orchestre d’Hampton avec son solo dans le morceau "Flying Home".

Illinois Jacquet "Flying Home" on The Ed Sullivan Show

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Son concert à Bruxelles en 1954

À l’occasion de la venue en concert d’Illinois Jacquet aux Beaux-Arts de Bruxelles le 10 octobre 1954, Robert Latour écrivait dans la revue Jazz Hot N°93 : "Flying Home est depuis quatorze ans l’œuvre la plus célèbre d’Illinois Jacquet, et il soulève l’admiration de toute les foules. Il faut envisager le jazz sous son aspect véritable et aimer le rythme intégré à la mélodie et vice versa pour apprécier pleinement ce fougueux Flying Home, qui déchaîna littéralement l’enthousiasme des centaines d’amateurs qui se pressaient aux Beaux-Arts… Illinois Jacquet, petit, habillé d’un horrible costume couleur choux rouge souffle dans son ténor avec un feeling, un drive et un punch inoubliables. Il puise son inspiration dans la source de vie du jazz, le blues".

La rencontre avec Norman Granz

Après Lionel Hampton, Cab Calloway, Illinois Jacquet fait une apparition dans le court-métrage "Jammin’ The Blues" de l’américain Gjon Mili en 1944. Ce court-métrage est une jam session de plusieurs musiciens de jazz afro-américains. Parmi eux : Lester Young, Red Callender, Harry Edison, Barney Kessel, Joe Jones…. et Illinois Jacquet. Une prestation qui va donner un coup de fouet à sa carrière.

Jammin' the Blues (1944)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Voyant ce film et emballé par la prestation d’Illinois, le célèbre producteur Norman Granz (Billie Holiday, Sarah Vaughan, Charlie Parker, Oscar Peterson, Dizzy Gillespie, Ella Fitzgerald…)  va immédiatement engager le saxophoniste pour les concerts de la série  "Jazz at the Philharmonic" qu'Illinois va d'ailleurs inaugurer en fanfare. Ce premier concert eu lieu en 1944 à Los Angeles, avec également J.J. Johnson, Les Paul ou encore Nat King Cole. S’installant en 1946 à New York, Illinois Jacquet rejoint la formation de Count Basie en remplacement de Lester Young.

Jacquet continuera de se produire en petites formations dans les années 1960 et 1970, principalement en Europe. Il dirigera son big band de 1981 jusqu’à sa mort en 2004.

Illinois Jacquet Big Band / Phil Woods / Count Basie Orchestra * Jazz in Marciac, France 1996

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Une BD compilation

En 2005. Le label BD Music sort une double compilation comprenant 43 titres. Traditionnellement, ce label propose des œuvres de l’artiste concerné, une biographie ainsi que des illustrations. En l’occurrence, il s’agit pour celle de Jacquet d’un artiste espagnol né à Bruxelles : Diego Doña Solar.

Diego Doña Solar n’a pas fréquenté le milieu scolaire traditionnel. Il suit des cours par correspondance, rêve de devenir un auteur de bande dessinée, il s’adonne à la peinture et expose en Belgique et aux États-Unis. Après plusieurs années de certitudes et de doutes il arrête la peinture pour fréquenter l’atelier de bande dessinée d’Alain Goffi n. À l’ERG (École de Recherche Graphique), pluridisciplinaire et très orientée vers les arts contemporains il s’initie à de nouvelles matières : couleurs, cinéma, bande dessinée, et affi ne sa maîtrise des arts narratifs et visuels. Professeur en arts plastique et visuel, il collabore à diverses œuvres de théâtre contemporain en tant qu’acteur et monteur vidéo. Il s’installe en Espagne et crée une société de services sur internet pour fi nancer ses projets d’auteur. Il réalise des courts métrages et romans graphiques, des vidéoclips et collabore avec Desakorde, un jeune groupe andalou du milieu punk-rock alternatif.

Ecoutez Musiq3 Jazz

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Il y a 80 ans naissait Philip Catherine

L'actu du Jazz

Articles recommandés pour vous