L'actu du Jazz

Il y a 110 ans naissait Jean Omer

Jean Omer et son orchestre

© © Tous droits réservés

07 sept. 2022 à 15:06 - mise à jour 07 sept. 2022 à 15:06Temps de lecture2 min
Par Arnaud Quittelier

Né au début du mois de septembre 1912 à Nivelles, dans une famille de musiciens, Jean Omer commence à jouer du violon, puis du saxophone et de la clarinette. Il forme son premier groupe à l'âge de 16 ans.

Les perles de Marc Danval : Jean Omer "After You've Gone"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Professionnel dès son plus jeune âge, Jean Omer rejoint "Billy Smith And His International Aces", groupe qui joue en France et en Italie. Ensuite, Omer jouera avec "Leo Herman And His Red Hotters", et tournera entre autres en Italie.

Jean Omer, de retour à Bruxelles, fonde son propre groupe, les "Hot Melodians" et joue également avec le groupe du saxophoniste Fud Candrix. Avec le poète et fan de jazz Robert Goffin, il voyage aux USA et noue de nombreux contacts dans le milieu du jazz. De retour à Bruxelles, il ouvre son propre club, le "Cotton Club", où il dirige son propre big band.

Son titre "Vous avez un beau chapeau madame" sert de générique à l’émission de Marc Danval "La Troisième Oreille".

Vous avez un beau chapeau Madame (Idaho) Jean Omer & son orchestre, Decca about 1942

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le Bœuf Sur Le Toit

En 1937, il ouvre un cabaret à Bruxelles, le "Boeuf sur le toit", à l'origine un dancing, mais le jazz y a une présence importante. Son orchestre comprend des invités tels que les chanteurs Annie Xhoffleer (Nl) et Joan Daniels (USA), et les meilleurs jazzmen belges et européens tels que Robert De Kers, David Bee, John Ouwerx, Ernst van 't Hof , Harry Pohl, Gus Deloof, Jean Robert...

Jean Omer et son Grand Orchestra du "Boeuf sur le Toit" - Porte de Namur

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le 5 novembre 1938, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, son orchestre invite la légende américaine du saxophone Coleman Hawkins.

© Tous droits réservés

Dans les années sombres de la Seconde Guerre mondiale, il dissout un temps son orchestre, puis le reconstitue en 1941 et reste actif au "Boeuf sur le toit" à Bruxelles, avec des musiciens comme Rudy Bruder et Gus Clarck, Jean Robert, Victor Ingeveldt, Janot Morales, Louis De Haes, Gaston Bogaerts, Jean Delahaut, Jo van Wetter, Frank Engelen, Nick Frerar, Albert Brinkhuyzen et Roger Squinquel.

Il remplace occasionnellement Stan Brenders lorsqu'il est occupé à diriger l'orchestre de jazz INR/NIR (radio). Après la Seconde Guerre mondiale, il dirige en 1946 et 1947 le "Grand Orchestre du Sporting" à Monte-Carlo, avec 22 musiciens et 2 chanteurs. En 1948, il rouvre le "Boeuf sur le toit" avec une nouvelle formule, comprenant des revues et des numéros de music-hall.

Un cabaret au centre de Bruxelles

Après de nombreuses années de succès, le cabaret ferme ses portes en 1967 et le bâtiment est démoli. Jean Omer ouvre alors au coeur de Bruxelles un autre cabaret, "La Nouvelle Gaity". Il partagera bientôt la direction avec Paul Gotlieb, ce qui a conduit à un changement de nom en "Chez Paul au Gaity". Que des années de succès se succèdent, jusqu'en 1982.

© Tous droits réservés

Jean Omer a fait plus de 80 enregistrements avec divers big bands. L'un de ses enregistrements les plus connus est "Harlem Swing", composé par Gus Deloof. Peter Packay était l'un de ses arrangeurs.
Ses enregistrements ont été publiés par Columbia, Decca, Brunswick, Victory, Ronex. En tant que sideman, il enregistre quelques faces avec Gus Deloof (Pathé) et Rudy Bruder (Decca, Gramophon, Voix de son Maître).

Jean Omer : "Harlem Swing" (1943)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Jean Omer est décédé à Bruxelles le 30 mai 1994 à l'âge de 82 ans.

Ecoutez Musiq3 Jazz

Sur le même sujet

Les playlists de Musiq3 Jazz "'Round Midnight"

L'actu du Jazz

Focus sur la rentrée de La Maison du Jazz de Liège

L'actu du Jazz

Articles recommandés pour vous