Culture & Musique

Il y a 30 ans s'enregistrait l'album "Nympheas" de la pianiste Nathalie Loriers

© © Tous droits réservés

03 oct. 2020 à 14:17Temps de lecture1 min
Par Arnaud Quittelier

C’est un de nos grands musiciens de jazz qui en 1991, signe le texte du livret de l’album "Nympheas" de Nathalie Loriers : Charles Loos. Il s’agit du premier album de la pianiste belge en tant que leader. La pianiste originaire de Namur est entourée de Philippe Aerts à la contrebasse, Kurt Van Herck aux saxophones et Mimi Verderame à la batterie.

Les jolis mots d’un pianiste à une pianiste

 " …Dans ce premier disque, tu confirmes magistralement toutes tes qualités. A l’heure où le spectacle l’emporte sur la substance artistique, plutôt que de nous faire la démonstration de ton immense talent de pianiste (qui est d’emblée évident), tu nous convies à voyager dans ton univers sonore empli de poésies et de beautés. Car sont-elles belles, tes compositions, quelle sonorité (Désirs De Kiwis, Pleine Lune), quelle sensibilité (Black Is Hard, Nympheas), quelle aisance (Nat’s Blues, Arica) ! Et sont-ils beaux tes réarrangements de "Peace" et "Nardis", quelle inventivité, quelle science harmonique ! Pour cet enregistrement, le choix des musiciens témoigne décidément de la maturité – tu t’es entourée de Mimi Verderame, surprenant dans ce contexte de jazz européen, Kurt Van Herck, magnifique de retenue et de lyrisme, et Philippe Aerts, tout simplement souverain avec un sens de l’organisation des sons qui relève de la magie, tu mène tes complices à une subtile alchimie dont émane un contagieux bonheur de jouer et une énergie apaisante de plénitude. Abus de superlatifs ? Peut-être mais ils viennent du cœur. Un cœur Touché par une – déjà – grande dame du jazz. Affectueusement. Charles Loos ".

En 1991, année de sortie de l’album, Philippe Baron, l’animateur d’émissions de jazz à la RTBF, évoquait cet album :

Tout ce que le "courant européen" a fait de mieux est dans le disque de Nathalie Loriers (…) Emballant (…) Des compositions chatoyantes, travaillées, conçues comme de véritables chansons, un groupe qui se tient, où tout le monde est encore supérieur à la somme de ses excellentes parties, c’est la grande révélation de la rentrée ! 

Bonne écoute !

Nathalie Loriers : "Nympheas" (Album)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

"Blues et féminisme noir", une histoire féministe et politique de la musique noire des années 1920 aux années 1940

Culture & Musique

Black Pumas, une fusion contemporaine qui a tout pour plaire à un large public

Culture & Musique

Articles recommandés pour vous