L'actu du Jazz

Il y a 60 ans s’enregistrait l’album "Monk’s dream" de Thelonious Monk

© Tous droits réservés

31 oct. 2022 à 15:16 - mise à jour 31 oct. 2022 à 15:18Temps de lecture1 min
Par Arnaud Quittelier

L’album "Monk’s Dream" du pianiste américain Thelonious Monk s’enregistre durant quatre jours. Les prises commencent le 31 octobre 1962 et se poursuivent les 1er, 2 et 6 novembre dans le studio de la Columbia à New York.

Après Blue Note, Prestige, Riverside, Thelonious Monk rejoint le populaire label Columbia en 1962. "Monk’s Dream" sera le premier album de cette nouvelle période. L’aventure avec Columbia se terminant en 1968.

Depuis 1961, Monk joue avec un quartet régulier composé de Charlie Rouse au saxophone, John Ore à la contrebasse et Frankie Dunlop à la batterie. Et c’est ce quartet qui s’unit pour graver cet album. À l’époque, Thelonious Monk a 45 ans et a déjà composé la plupart de ses standards. "Monk’s Dream" se compose de huit titres dont un seul n’a jamais été interprété par Monk auparavant "Bright Mississippi". Il s’agit d’une évolution du morceau "Sweet Georgia Brown" (composé en 1925 par Ben Bernie et Maceo Pinkard) que Monk développa pour sa tournée européenne de 1961. En plus de quatre autres compositions de Monk, le pianiste revisite à sa manière trois classiques du jazz : "Body And Soul", "Just A Gigolo" et "Sweet And Lovely".

Bonne écoute !

Thelonious Monk : "Monk's Dream" (Album)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ecoutez Musiq3 Jazz

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Fabrice Alleman en toute simplicité

L'actu du Jazz

Articles recommandés pour vous