RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'actu du Jazz

Il y a 60 ans s’enregistrait l’album "Takin’ Off" de Herbie Hancock

28 mai 2022 à 05:00 - mise à jour 29 mai 2022 à 06:02Temps de lecture1 min
Par Arnaud Quittelier

C’est l’album des débuts en tant que leader pour le pianiste Herbie Hancock. Il en signe toutes les compositions et connaît avec le morceau "Watermelon Man" l’un de ses premiers gros succès.

On peut déjà parler d’album de la maturité pour le jeune pianiste prodige américain. Agé de 22 ans seulement, Herbie Hancock entre dans le studio de Rudy Van Gelder le 28 mai 1962 pour y enregistrer "Takin' Off" pour le label Blue Note avec qui Hancock vient de signer un contrat exclusif.

Un quintet de stars

Et pour ce premier album en tant que leader, on peut dire que le jeune Herbie a su s’entourer. Autour de son piano, on retrouve Freddie Hubbard à la trompette, un pilier de la maison Blue Note avec entre autres sa collaboration avec Art Blakey. Dexter Gordon au saxophone ténor connaît une renaissance New Yorkaise depuis sa signature avec Blue Note en 1961. Butch Warren est à la basse et Billy Higgins à la batterie.

L’histoire de l’homme aux pastèques

C’est l’enfance d’Herbie Hancock qui va lui inspirer ce titre : "En réfléchissant à mon enfance, je me suis souvenu du cri de l’homme pastèque faisant sa ronde dans les ruelles du côté sud de Chicago. Les roues de son chariot battaient le rythme sur les pavés."

Herbie Hancock - Watermelon Man

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dans une interview avec Dan Stronain Pour Jazz & Pop, Herbie Hancock évoquait l’histoire de son titre signature "Watermelon Man" : "Je travaillais avec Mongo Santamaria (début 1962) et Donald Byrd est venu au club. Entre les sets, Mongo Don et moi avons commencé à parler de musique afro-cubaine et de jazz. Nous pensions tous qu’il devait y avoir des similitudes entre les deux, mais nous ne pouvions pas les identifier. Mongo a dit qu’il cherchait depuis un certain temps le lien. Puis Don a dit : Hey Herbie, joue Watermelon Man pour Mongo. J’étais en train d’écrire la mélodie à l’époque, mais ce n’était pas encore tout à fait juste. Je ne voyais pas où Don voulait en venir, mais j’ai joué et Mongo s’est levé en disant : continue à jouer, continuez à jouer, et il a commencé à jouer et la mélodie s’est mise en place. Nous avions trouvé un lien. Puis Mongo l’a enregistré et c’est devenu un tube."

Bonne écoute !

Herbie Hancock : Takin' Off (Album) 1962

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ecoutez Musiq3 Jazz

Sur le même sujet

Il y a 50 ans s’organisait le premier et unique festival de jazz de Liège

L'actu du Jazz

Du jazz à l'Atomium

L'actu du Jazz

Articles recommandés pour vous