RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'actu du Jazz

Il y a 60 ans s’enregistrait l’album "The Bridge" de Sonny Rollins

30 janv. 2022 à 06:53 - mise à jour 30 janv. 2022 à 07:09Temps de lecture2 min
Par Arnaud Quittelier

C’est un peu l’album des premières : Premier album enregistré après une pause musicale de Rollins, premier album pour Rollins sur le label RCA Victor et premier enregistrement avec sa nouvelle formation.

Après une ascension fulgurante, le saxophoniste Sonny Rollins décide à la fin de l’année 1959 de mettre sa carrière en mode pause, histoire de se ressourcer et de prendre le temps de la réflexion : "Les problèmes philosophiques, scientifiques et religieux, entre autres, revêtent pour moi une importance capitale et j’espère que, d’ici un an, cela apparaîtra clairement dans ma manière de jouer" (Sonny Rollins). À propos du questionnement musical du saxophoniste, le critique de jazz Alain Gerber écrit dans la revue Jazz Magazine N°163 de 1969 : "Il S’imagine des devoirs envers un mythe, une mystérieuse jazzité dont les signifiants les plus répandus sont la thématique, les canevas harmoniques, les études critiques, la mythologie écrite et parlée ainsi que les critères, les souhaits et les exigences des amateurs".

Le pont de Williamsburg

Dès son retour en novembre 1961, il entre en studio le 30 janvier 1962 pour y enregistrer son premier 33T pour RCA Victor "The Bridge".

The Bridge/ Sonny Rollins & Jim Hall

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dans l’imaginaire "The Bridge" (le pont) pourrait traduire la transition entre le Rollins d’avant et le Rollins d’après pause. Dans la réalité, ce pont existe bien. Celui sur lequel, durant son retrait de la scène musicale, il va jouer du saxophone durant de nombreuses heures : le pont Williamsburg. Ce pont suspendu de la ville de New York traverse l’East River et relie Manhattan à Brooklyn. Un pont qui va lui inspirer une composition qui deviendra la plage titulaire de cet album.

Sonny Rollins Bridge

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Il y interprète une autre composition personnelle "John S." (nommée en l'honneur de l'un de ses admirateurs, le critique de jazz John S. Wilson) ainsi que 4 standards du jazz "You Do Something To Me ", "God Bless The Child", "Where Are You ?" et "Without A Song". L’album s’enregistrera en 3 fois, le 30 janvier et les 13/14 février 1962.

Sonny Rollins au saxophone ténor est accompagné par sa nouvelle formation composée de Jim Hall à la guitare, Bob Cranshaw à la basse, Ben Riley/Harry T. Saunders à la batterie. Si pour certains critiques "The Bridge" reste fort dans le style du Rollins d’avant, l’album est considéré par d’autres comme une pièce importante dans la discographie du musicien.

Bonne écoute !

Sonny Rollins : "The Bridge" (1962)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ecoutez Musiq3 Jazz

Sur le même sujet

Les Conversations entre basse, trombone et sax du Quartet Ozaín de Gaëtan Casteels

L'actu du Jazz

"Waking World", la bande originale très personnelle de Youn Sun Nah

L'actu du Jazz

Articles recommandés pour vous