RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'actu du Jazz

Il y a 90 ans naissait Joe Zawinul

Joe Zawinul

Compagnon musical de Miles Davis, fondateur du groupe Weather Report, Joe Zawinul, pionnier des claviers, nous quittera en 2007 après une carrière prolifique et exceptionnelle.

Joe Zawinul fut l'un des musiciens de jazz les plus influents du XXe siècle. Il a composé certains des standards les plus connus du jazz, notamment "Mercy, Mercy, Mercy" et "Birdland". Avec Wayne Shorter, Joe a fondé et dirigé Weather Report, sans doute le groupe de jazz post-60 le plus titré. Sa capacité unique à combiner le jazz avec la musique ethnique du monde entier a ouvert la voie à ce que l'on appellera plus tard la "musique du monde". 

Cannonball Adderley

Né le 7 juillet 1932 à Vienne, Joe Zawinul Arrive à New York en 1959. L’un des premiers arrêts de Joe dans la ville sera le célèbre club de jazz, Birdland, où il découvrit pour la première fois la scène jazz américaine. Il rencontre et joue avec Maynard Ferguson, Wayne Shorter puis avec la chanteuse Dinah Washington.

À l’automne 1961, Joe Zawinul est invité à rejoindre le Cannonball Adderley Quintet, l'un des groupes de jazz les plus en vue à l’époque. Joe restera près de 10 ans au sein de la formation. Avec Adderley, Joe eut l'opportunité d'écrire et, à l'automne 1966, le quintet enregistre l'une des compositions les plus célèbres de Joe, "Mercy, Mercy, Mercy". 

Miles Davis

Tout cela a suscité un intérêt accru de la part du légendaire trompettiste Miles Davis, intrigué par l'utilisation du piano électrique par Joe Zawinul. Il ne fallut pas longtemps avant que Davis exige que son propre pianiste, Herbie Hancock, utilise l'instrument. Il a également été attiré par les compositions de Joe et, à l'hiver 1968-1969, Davis invite Joe aux sessions d'enregistrement qui donneront naissance à l'album "In A Silent Way", dont la pièce maîtresse fut la chanson de Joe du même nom.

Weather Report

Au cours de l'année suivante, Joe enregistre plusieurs fois avec Davis, jouant et fournissant des compositions pour les albums "Bitches Brew" , "Big Fun" et "Live-Evil" . À l'époque, le saxophoniste et compositeur principal régulier de Davis était Wayne Shorter. Joe Zawinul et ce dernier vont alors commencer à parler de la création d'un groupe. Joe dira plus tard qu'il savait qu'il aurait un jour un groupe avec Wayne Shorter.

Ces mots se sont vite avérés prophétiques lorsque Joe et Wayne formeront le  groupe de jazz Weather Report en 1971. Le premier album du groupe était très attendu et a été acclamé par la critique au printemps suivant. Weather Report est devenu le groupe de jazz le plus populaire de son époque. Son essor a coïncidé avec le développement du synthétiseur. Les progrès technologiques des années soixante ont contribué à faire passer la synthèse de musique électronique des laboratoires universitaires aux studios d'enregistrement. 

The Syndicate

Après Weather Report, Joe s'est concentré sur certains projets personnels. Au début des années 1990, Joe compose la symphonie "Stories of the Danube", qui a été commandée pour l'ouverture du Festival Bruckner de 1993 à Linz, en Autriche. 

Mais c'est son nouveau groupe qui est devenu le principal intérêt musical de Joe pour le reste de sa vie : The Syndicate, incluant des musiciens du monde entier. Formé en 1988, la première version du groupe comprenait Gerald Veasley à la basse et Scott Henderson à la guitare, et a enregistré 3 albums pour Columbia, "The Immigrants" (1988), "Black Water" (1989) et "Lost Tribes" (1992).

Dans ses dernières années, Joe a continué à poursuivre des projets spéciaux en plus de ses activités avec The Syndicate. En 1998, il est chargé de composer une comédie musicale à la mémoire des victimes de l'Holocauste, qu'il interprète sur le site du camp de concentration de Mauthausen à l'occasion du poignant 60ème anniversaire de sa construction près de Linz, en Autriche.

En 2004, Joe a réalisé un rêve de longue date en ouvrant son propre club de jazz, Joe Zawinul's Birdland, dans sa ville natale de Vienne. 

Le dernier album de Joe, "75", a été enregistré en direct en juillet 2007 avec The Syndicate à l'occasion de son 75e anniversaire à Lugano, en Suisse. À ce moment-là, Joe souffrait des effets d'un cancer en phase terminale. Sa femme, Maxine, était également gravement malade et est décédée plus tard ce mois-là. 

Il est décédé à Vienne le 11 septembre 2007.

Ecoutez Musiq3 Jazz

Sur le même sujet

Il y a 110 ans naissait Jean Omer

L'actu du Jazz

Les perles de Marc Danval : Lionel Hampton "Hamp's Boogie Woogie No.1"

L'actu du Jazz

Articles recommandés pour vous