Catastrophes naturelles

Il y aurait une chance sur six qu’une éruption volcanique géante perturbe la vie sur Terre d’ici la fin du siècle

© Getty Images

18 août 2022 à 13:27Temps de lecture2 min
Par Chloé Rosier

Des scientifiques avertissent que le monde n’est pas suffisamment préparé à une potentielle éruption volcanique massive qui perturberait l’ensemble de la planète d’ici la fin du siècle.

Le monde subit déjà la guerre en Ukraine, l’inflation galopante qui n’a pas l’air de se calmer, les incendies dans toute l’Europe, le changement climatique qui rend certaines parties de la planète inhabitable et, comme ce n’est pas suffisant, sachez qu’une éruption volcanique gigantesque pourrait venir assombrir le tableau un peu plus (parce que oui, c’est possible).

Loin de nous l’envie de faire peur, ce sont des scientifiques qui ont écrit un article on ne peut plus scientifique dans la revue Nature. Nous n’avons donc pas affaire à des lanceurs d’alerte peu fiables comme TikTok et les réseaux en sont plein (on se rappelle d’ailleurs des aliens qui devaient nous envahir l’année passée).

Bien pire que l’éruption aux Tonga

L’analyse des scientifiques a commencé après l’éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha’apai aux Tonga en janvier 2022. Cette éruption a provoqué la plus grande explosion jamais enregistrée par des instruments et a laissé tomber des cendres sur des centaines de kilomètres à partir du volcan.

Une éruption impressionnante que Michael Cassidy, professeur agrégé de volcanologie à l’Université de Birmingham, et Lara Mani, associée de recherche au Centre pour l’étude du risque existentiel, ont étudiée, expliquant que si elle avait duré plus que 11 heures, cela aurait pu avoir "des répercussions sur les chaînes d’approvisionnement, le climat et les ressources alimentaires dans le monde entier".

Dans leur article, ils expriment aussi leurs craintes quant à la préparation de l’humanité face à une plus grosse éruption. En effet, une équipe de l’Institut Niels Bohr de Copenhague sur des carottes de glace au Groenland et en Antarctique a révélé que des événements de magnitude 7 (sur l’indice d’explosivité volcanique) se produisent environ une fois tous les 625 ans et des événements de magnitude 8 environ une fois tous les 14.300 ans.

La dernière éruption de magnitude 7 a eu lieu en Indonésie en 1815.

Le monde doit se préparer à une éruption massive

L’équipe a ensuite déterminé à 1 sur 6 la probabilité d’une éruption 7, 10 ou 100 fois supérieure à celle des Tonga pendant ce siècle.

Pour insister sur l’aspect très dangereux d’un tel évènement et pousser le monde à s’y préparer, les scientifiques expliquent que des éruptions de cette ampleur ont déjà eu lieu et ont provoqué un changement climatique brutal, l’effondrement de civilisations, la montée des pandémies…

Les deux experts soutiennent dans leur article que l’on ne donne pas assez de visibilité aux éruptions et aux dégâts dévastateurs que les volcans pourraient amener. "En septembre, la mission DART (Double Asteroid Redirection Test) de la NASA tentera de modifier la trajectoire d’un astéroïde, testant les capacités de déviation future de l’astéroïde. Ce projet de préparation anticipée coûtera plus de 300 millions de dollars (249,2 millions de livres sterling). En revanche, il n’y a pas une action coordonnée, ni un investissement à grande échelle, pour atténuer les effets mondiaux des éruptions de grande ampleur. Cela doit changer ", concluent Cassidy et Mani dans Nature.

Leurs recommandations : utiliser une surveillance au sol améliorée des volcans actifs connus pour aider à se préparer à une éruption et établir une communication en temps réel avec les communautés touchées pour les aider à réagir aux catastrophes et à leurs conséquences.

Loading...

Sur le même sujet

L’éruption volcanique en Islande pourrait être terminée, selon des experts

Monde

Volcan en Islande : la nouvelle éruption du Mont Fagradalsfjall attire les curieux qui publient des images sur les réseaux

Catastrophes naturelles

Articles recommandés pour vous