RTBFPasser au contenu
Rechercher

Culture & Musique

Ils naissaient un 14 décembre : Budd Johnson (1910) et Clark Terry (1920)

14 déc. 2020 à 10:54Temps de lecture1 min
Par Arnaud Quittelier

Ils sont nés aux USA le même jour, le 14 décembre. En 1910 pour le saxophoniste et clarinettiste américain Budd Johnson, en 1920 pour le trompettiste Clark Terry. En 1961, ils jouaient ensemble sous la direction de Quincy Jones.

Ils ont tous les deux des carrières remplies de rencontres de haut vol. Budd Johnson enregistre avec la formation de Louis Armstrong au début des années 1930 avant de rejoindre celle du pianiste et chef d’orchestre Earl Hines pour une longue collaboration. Il jouera également avec Duke Ellington, Benny Goodman, Cannonball Adderley, Benny Carter, Roy Eldridge, Count Basie, Carmen McCrae, Dizzy Gillespie ou encore Quincy Jones. Il enregistrera également quelques albums en tant que leader. Budd Johnson décède le 20 octobre 1984. 

Sur le même sujet : Il y a 60 ans s'enregistrait l'album de Budd Johnson "Budd Johnson And The Four Giants"

 

Clark Terry a également performé dans les orchestres de Count Basie et Duke Ellington influençant même de jeunes musiciens comme Miles Davis ou Quincy Jones. En 1959, Clark Terry quitte Ellington et est engagé par la NBC, apparaissant pendant 10 ans sur The Tonight Show en tant que membre du Tonight Show Band jusqu'en 1972 et devenant le premier Afro-Américain à devenir un habitué d'un groupe sur un grand réseau de télévision américain. Il poursuivra sa carrière en jouant avec J.J. Johnson et Oscar Peterson. Clark Terry décède le 21 février 2015.

Budd et Clark en concert avec Quincy Jones

En 1961, l’émission de la RTB "Jazz Pour Tous" diffuse le concert que donne Quincy Jones et son orchestre. Un concert à voir dans son intégralité > ICI. Parmi les membres de l’orchestre : Phil Woods, Jerome Richardson, Patty Bown, Benny Bailey, Julius Watkins, Melba Liston, Joe Harris, Jimmy Cleveland… et bien sûr Budd Johnson et Clark Terry, interprétant "Tickle Toe".

Extrait de "Jazz Pour Tous" (1961) : L'orchestre de Quincy Jones

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Le batteur Cozy Cole nous quittait il y a 40 ans

Culture & Musique

Eugene Wright était le dernier survivant du "classique" Quartet de Dave Brubeck

Culture & Musique

Articles recommandés pour vous