RTBFPasser au contenu

La Grande Forme

Imagerie mentale : et si penser positivement vous aidait à vous sentir mieux ?

Imagerie mentale : et si penser positivement vous aidait à vous sentir mieux ?

Pour votre cerveau, il n’est pas toujours évident de faire la différence entre ce que vous voyez, ce que vous imaginez et ce que vous vivez en réalité. La visualisation mentale peut vous être d’une grande aide dans un bon nombre de situations différentes. Les explications du Dr Caroline, psychiatre référente dans "La Grande Forme."

Saviez-vous que quand nous regardons quelqu’un jouer au tennis ou quand nous jouons nous-mêmes à ce sport, ce sont les mêmes zones qui s’activent dans le cerveau ? C’est grâce aux neurones miroirs qui reproduisent ce que nous voyons.
Grâce aux neurones miroirs et à la plasticité cérébrale, imaginer de faire quelque chose a presque autant de valeur que de le faire en réalité
Il existe d’ailleurs une expérience fascinante, faite sur des hommes : à un groupe on a demandé de soulever des haltères pendant 4 semaines, à un 2e groupe on a demandé d’imaginer soulever des haltères : ceux qui n’ont fait qu’imaginer ont tout de même vu une amélioration de 20% de leur musculature (contre 30% chez les autres).
 
"Grâce aux neurones miroirs et à la plasticité cérébrale, imaginer de faire quelque chose a presque autant de valeur que de le faire en réalité et plus ce message est répété, plus les neurones tracent ce sillon dans notre cerveau" explique le Dr Caroline. La visualisation mentale peut vous être d’une grande aide dans un bon nombre de situations différentes. Il est évident qu’elle ne peut pas se substituer à un traitement médical, mais elle peut l’accompagner pour le renforcer, voire l’accélérer. Outre son utilisation chez les sportifs, elle peut aussi permettre de diminuer les douleurs, d’aider à arrêter de fumer, d’accompagner un processus de guérison ou la prise en charge d’une maladie chronique.

Le processus :

  • On se détend

L’état recherché est un état modifié de conscience, proche d’un état d’autohypnose. Pour cela, on se met au calme, on relâche son corps, on prend quelques grandes inspirations en fermant les yeux, on se concentre sur cette respiration pour libérer l’esprit des préoccupations de la vie quotidienne.

  • On active son imagination

On se représente l’objet, l’état désiré, la situation que l’on veut visualiser. On garde les yeux fermés mais on se met dans la situation comme si on y était : on active les cinq sens, que voit-on ? Quelles couleurs ? Quelles odeurs ? Que touche-t-on ou que goûte-t-on ? Activer ses sens permet de renforcer l’impression de réalité et d’activer la plasticité cérébrale.

Réduire son stress grâce à la visualisation positive et l'imagerie mentale

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Quelques exemples ?

  • Imaginez-vous plus mince

Projetez-vous dans le corps que vous aimeriez avoir. Vous êtes aminci, tonique, agile. Ressentez le plaisir que vous avez à l’habiter, à vous mouvoir, à vous habiller (détaillez les scènes). Voyez-vous marcher, courir, vous admirer dans un miroir en disant : "Je suis mince, je suis bien dans mon corps, je suis débarrassé des kilos en trop."
  • Aidez votre blessure à guérir plus rapidement
La visualisation prend ici la forme d’une métaphore. Imaginez que vous avez une fracture. Vous pouvez imaginer dans votre sang des milliers de petits ouvriers bienveillants qui vont jusqu’à la fracture et la réparent : ils mettent du plâtre, ils reconstruisent, ils enlèvent ce dont on n’a plus besoin et l’évacuent grâce au sang.
  • Améliorez vos performances sportives
Avant un match de tennis, un tournoi de golf ou une sortie en catamaran, vous pouvez prendre quelques minutes, vous fermez les yeux, vous vous imaginez sur votre terrain de tennis, calme, en pleine possession de vos moyens, vous sentez la balle dans votre main, sa rugosité, vous sentez son odeur particulière, vous entendez les sons particuliers qui vous entourent. Vous vous voyez servir avec perfection et atteindre le point exact que vous visiez dans le terrain adverse. Vous pouvez soit visualiser de l’intérieur, vous êtes sur ce terrain et vous bougez, soit de l’extérieur : vous vous voyez bouger sur ce terrain et faire ces gestes.
  • Trouver son lieu intérieur de sécurité, son lieu sûr
Vous pouvez penser ou imaginer un endroit dans lequel vous seriez bien, à vous de choisir parmi vos souvenirs ou vos désirs de ce qu’il sera. Ce lieu peut donc être réel ou totalement imaginaire. Dans ce lieu, tout va bien, tout est agréable, le paysage bien entendu mais aussi les sons, le toucher, les odeurs… Résultat : votre corps ressent ce bien-être de l’intérieur. Quand vous serez face à un élément trop stressant (et même dans votre quotidien), vous pourrez choisir de retourner dans ce lieu pour retrouver le calme. Cette technique est utilisée dans l’hypnose et dans les opérations chirurgicales sous hypnose, ainsi que dans les thérapies par EMDR.

L’efficacité est-elle prouvée ?

Des synthèses d’études concluent que la visualisation peut réduire le stress et l’anxiété et contribuer au bien-être général des personnes bien portantes. Elle pourrait également améliorer le bien-être des personnes souffrant de maladies graves, comme le cancer ou le sida.

Il est désormais reconnu que les techniques de relaxation, dont la visualisation, réduisent de façon marquée les effets secondaires indésirables de la chimiothérapie. Les chercheurs mentionnent en particulier des effets contre les nausées et les vomissements et contre les symptômes psychologiques comme l’anxiété, la dépression, la colère ou l’impression d’impuissance.
 
La visualisation est aussi utilisée depuis longtemps dans le sport pour améliorer les performances des athlètes, l’imagerie mentale améliore concrètement les résultats sportifs de 30%.
Elle est aussi utilisée dans les protocoles de rééducation clinique pour restaurer la motricité chez les personnes accidentées. Elle a alors un effet positif sur l’amélioration des capacités motrices.
 
Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.
Loading...

Sur le même sujet

13 mai 2022 à 15:30
3 min
06 mai 2022 à 13:04
3 min

Articles recommandés pour vous