Moteurs Formule 1

Imola 1994 : L'icone Ayrton Senna décède suite à un accident tragique

Saint-Marin et son tracé d'Imola accueillent la treizième manche du championnat du monde 2020 de Formule 1 ce week-end. Absent du calendrier depuis 2006, l'Autodrome Enzo et Dino Ferrari a tragiquement marqué l'histoire, en 1994, lorsque Roland Ratzenberger et Ayrton Senna trouvaient la mort.

1er mai 1994. L'atmosphère est très particulière sur la grille de départ. Rubens Barrichello (Jordan) a connu un accident spectaculaire le vendredi, décollant sur un vibreur. Le Brésilien, inconscient quelques instants, s'en tire avec un nez cassé et un bras dans le plâtre. Roland Ratzenberger (Simtek), qui disputait sa toute première saison en F1, est décédé lors des qualifications le samedi. L'Autrichien est sorti à près de 300 km/h, a percuté un mur, lui causant une fracture du crâne fatale.

>>>> LIRE AUSSIEspagne 1991 : Mansell et Senna les yeux dans les yeux à 200 km/h

Le week-end se poursuit toutefois et Ayrton Senna (Williams) s'élance en pole position le dimanche pour la course, devant Michael Schumacher (Benetton) et Gerhard Berger (Ferrari). Une collision entre J.J. Lehto (Benetton), qui a calé sur la grille, et Pedro Lamy (Lotus) provoque la sortie de la voiture de sécurité. Les débris sont trop nombreux sur le tracé. Les pilotes sont relâchés au cinquième tour. Dès le tour suivant, alors qu'il occupe toujours la tête de l'épreuve, Senna sort de la piste...

Le Brésilien de 34 ans, triple champion du monde (en 1988, 1990 et 1991), atterrit dans le mur, au virage de Tamburello, à 212 km/h. La colonne de direction s'est brisée (avant ou après l'impact ? On ne le saura jamais) et, tranchant comme un couteau, le bras de suspension a transpercé le casque du pilote. Les dommages causés à l'arcade ainsi qu'aux vertèbres cervicales du pilote Williams ne lui laissent aucune chance.

Son décès sera annoncé à l'hôpital Maggiore, à Bologne. La trajectoire de la carrière (161 courses, 65 poles positions, 80 podiums, 41 victoires) de Senna, icone charismatique, idole, génie sur la piste, prend une tournure macabre durant ce funeste week-end, assurément le plus tragique de l'histoire de la F1.

>>>> LIRE AUSSI"Senna... Simply the best..."

Afin de célébrer la mémoire de Rantzenberger et de Senna, le champagne ne sera pas débouché sur le podium, sur lequel Schumacher a finalement devancé Nicola Larini (Ferrari) et Mika Hakkinen (McLaren).

GP Saint-Marin 1994 : Schumacher remporte une parodie de Grand Prix

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Portrait de Ayrton Senna

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le film du dernier Grand Prix d'Ayrton Senna, décédé le 1er mai 1994

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous