Moteurs Formule 1

Imola 2005 : Alonso remporte un duel somptueux face à Schumacher, survolté

GP Saint-Marin 2005 : Fernando Alonso remporte un duel somptueux face à Michael Schumacher

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Saint-Marin, et son tracé d'Imola plus particulièrement, théâtre de la treizième manche du championnat de Formule 1 cette année. Le circuit n'a plus accueilli la F1 depuis 2006, un an après un duel mémorable entre Fernando Alonso et Michael Schumacher.

24 avril 2005. Kimi Raikkonen (McLaren) a réalisé la pole position sur l'Autodrome Enzo et Dino Ferrari. Les autres candidats au titre ont connu des fortunes diverses : Fernando Alonso (Renault) est 2e, Michael Schumacher (Ferrari) seulement 13e. Pas de problème au départ pour l'auteur de la pole position.

>>>> LIRE AUSSIImola 1994 : L'icone Ayrton Senna décède suite à un accident tragique

Le Finlandais est toutefois victime d'un problème de direction et doit abandonner après neuf tours. Alonso en profite pour bondir au premier rang. Schumacher tente lui une stratégie décalée et passe par son box une première fois aux alentours de la mi-course. Le pilote allemand va ensuite se montrer supersonique pour le reste de la course, prenant régulièrement deux secondes au tour au leader Alonso.

On assiste aussi à un duel entre Mark Webber (Williams) et Jacques Villeneuve (Sauber) ainsi qu'entre Felipe Massa (Sauber) et David Coulthard (Red Bull), mais le spectacle, c'est Schumacher qui l'assure ! Survolté, l'ancien de l'écurie Benetton croque Jenson Button (BAR), alors 3e, et repasse par la pitlane pour la deuxième fois. Quand il quitte la voie des stands, Schumacher a Alonso en ligne de mire.

>>>> LIRE AUSSIHongrie 2003 : Le phénomène Alonso inaugure son palmarès en patron

Le pilote du bolide Ferrari recolle en quelques tours à peine... mais l'Espagnol va résister pendant pratiquement dix tours ! Schumacher est clairement plus rapide, il se montre de plus en plus pressant, mais il est difficile de dépasser sur ce tracé. Le duel est somptueux ! Alonso maitrise Schumacher et gagne, la quatrième victoire en quatre courses pour l'écurie Renault. Alexander Wurz (McLaren) héritera de la 3e position après le déclassement de Button, sa BAR ayant été jugée trop légère.

Articles recommandés pour vous