RTBFPasser au contenu
Rechercher

Incertitudes pour les festivals d'été : "Ça nous met dans une situation absolument intenable", témoigne le directeur d'Esperanzah

Incertitudes pour les festivals d'été: "
23 avr. 2021 à 20:17Temps de lecture2 min
Par A. Dulczewski

Depuis le Comité de Concertation de ce vendredi sur les mesures covid, on connaît les mesures qui seront prises jusqu’au mois de juin. Avec, si tout se passe bien, des événements de 200 personnes autorités à l’extérieur et en intérieur. Mais les interrogations demeurent donc pour les mois de juillet et d’août, période de festivals qui accueillent bien plus de monde.

Les organisateurs de festivals sont donc dans l’expectative. Le festival Esperanzah, organisé fin juillet, accueille traditionnellement 12.000 personnes par jour. Qu’en sera-t-il cette année ? Pourront-ils organiser un événement ?

Une forme d’irrespect vis-à-vis de notre travail

"Nous sommes vraiment fâchés et en colère parce qu’on attendait une décision déjà à la mi-mars. On a l’impression qu’il y a une méconnaissance totale de notre secteur, notre action, des conséquences d’une décision d’annulation", s’insurge Jean-Yves Laffineur, le directeur du festival Esperanzah. "Derrière nous, il y a des artistes, des sous-traitants, les festivaliers qui espèrent pouvoir vivre quelque chose de fort cet été. Et on fait comme si on pouvait attendre le dernier moment avant d’annuler. On a besoin d’une vision claire. Ça nous met dans une situation absolument intenable. Il y a quelque part une forme d’irrespect vis-à-vis de notre travail", dénonce-t-il.

Aucune décision avant le 11 mai

Les autorités ont choisi de reporter toute décision au 11 mai au moins, date du prochain Comité de concertation. C’est donc plus de deux semaines de plus à attendre, un délai inacceptable pour Jean-Yves Laffineur.


A lire aussi : 200 personnes en intérieur et en extérieur pour les activités culturelles en juin : voici le (petit) calendrier de déconfinement


"Un festival ça se prépare un an à l’avance. On a des engagements vis-à-vis des artistes, des sous-traitants. Plus on tarde, plus c’est compliqué", explique-t-il.

On nous oublie, on met le couvercle sur la marmite et la pression est énorme"

Envisage-t-il d’organiser un événement plus petit ? "Evidemment on a envie d’exister. On sait à quel point la culture est un facteur essentiel à la société", répond-il. Mais ne pas avoir de réponse en ce moment, c’est ça qui rend la situation intenable. "On nous oublie, on met le couvercle sur la marmite et la pression est énorme", soupire le directeur de l’Esperanzah.

L’année dernière, tous les festivals avaient été annulés dès la mi-avril. Cette fois, ils n’auront pas de réponse avant le 11 mai.

En Belgique, plusieurs festivals ont d’ores et déjà été annulés en 2021. On compte parmi ceux-ci Couleur Café, Rock Werchter, le Graspop ou encore le festival des Solidarités de Namur.

Festivals d été : Les premières annulations tombent

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous