Chronique cinéma

"Inexorable", Benoit Poelvoorde et Mélanie Doutey dans un thriller hypnotisant

© © Tous droits réservés

20 avr. 2022 à 08:15Temps de lecture3 min
Par Nicolas Buytaers

Qui dit mercredi, dit sortie cinéma. Et Nicolas Buytaers vous a sélectionné trois films qui viennent d’arriver à l’affiche cette semaine, avec notamment un thriller réunissant Benoît Poelvoorde et Mélanie Doutey.

Chronique cinéma

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inexorable

Marcel Bellmer est un écrivain connu et reconnu. Surtout pour son premier livre intitulé " Inexorable ". Sa femme Jeanne Drahi est la fille d’un éditeur puissant récemment décédé. Avec leur fille unique, Jeanne et Marcel s’installent à la campagne dans le château familial. C’est là qu’ils font la connaissance de Gloria, une jeune femme sans histoire. Ou presque… Gloria ment et manipule les gens. Mais pour quelle raison et surtout pourquoi ?

C’est à toutes ces questions que tente de répondre le film "Inexorable" de Fabrice Du Welz. Balancé entre le drame psychologique et le thriller, ce film est d’une beauté étonnante et hypnotisante. Il y a aussi pas mal de belles couleurs dans cette histoire qui devient de plus en plus sombre. Fabrice Du Welz est un réalisateur cinéphile – on lui doit "Adoration", "The message from the king", "Alléluia", "Vinyan" – il aime les références. Il en joue pour nous proposer un cinéma qui lui est propre, même si on y retrouve du Giallo (ce cinéma italien noir et horrifique) et du Chabrol (un drame de bourgeois). C’est tendu, prenant et… inexorable. S’en détacher sera difficile. Tout comme vous vous attacherez aux prestations de Mélanie Doutey, Benoit Poelvoorde, Janaina Fokan et de l’incroyable Alba Gaia Bellugi, la Gloria de ce film à la fois trouble, troublante et troublée !

Loading...

The Duke

Nous sommes en 1961 et la fameuse National Gallery, le musée londonien du portrait, connaît le seul et unique vol de son histoire. Et quel vol ! Un gang international de cambrioleurs de haut vol vient de dérober le portrait du Duc de Wellington peint par Goya. C’est ce que pense Scotland Yard. L’affaire est sérieuse. Sauf que derrière ce vol se cache un (presque) honnête chauffeur de taxi quasi à la retraite. Son nom ? Kempton Bunton. En guise de rançons, le vieil homme demande non seulement la télévision gratuite pour toutes les personnes âgées mais aussi des sous pour les anciens combattants…

Basé sur une histoire vraie, "The Duke" est une comédie anglaise qui condense à merveille ce que le cinéma made in Great Britain peut proposer de mieux : de la drôlerie, de la finesse et des acteurs exquis comme Jim Broadbent ("Brazil", les sagas Harry Potter et Bridget Jones, "Vera Drake") et Helen Mirren ("Le cuisinier, le voleur, sa femme et son amant", "Red", "The Queen", etc.). Le tout devant la caméra de Roger Michell, le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", décédé en septembre 2021 !

Loading...

The Northman

Nous sommes en Islande, au Xe siècle. Le viking Amleth revient parmi les siens pour venger la mort de son père, exécuté devant ses yeux alors qu’il n’était qu’un enfant…

Entre la beauté envoûtante de ses décors naturels (l’Islande vous ferait presque oublier le charme sauvage de la Nouvelle-Zélande vue dans les sagas du Seigneur des Anneaux et du Hobbit) et sa bestialité, "The Northman" pourrait se regarder comme une légende d’Odin à la sauce "Conan le Barbare". Avec en toile de fond des questions sur le destin (peut-on le briser ou doit-on le suivre aveuglément ?), l’importance de la famille, nos promesses… vaines, la vengeance (bien entendu), l’amour (pour nous sauver) ? Mais qu’importent les questions et le mélange des genres, ce qui compte réellement pour son réalisateur Robert Eggers ("The lighthouse" et "The Witch"), ce sont les atmosphères brumeuses, l’obstination de son héros et la sorcellerie qui entoure sa quête de vengeance. C’est intense, beau (l’Islande plus que jamais un paradis étrangement attirant sur terre), musclé (toujours), animal, sanglant (voire gore) et criant… non pas de vérité mais criant tout court pour ne pas dire criard.

Et vu le succès de ses premiers films, aujourd’hui, Eggers peut s’entourer d’un casting 4 étoiles composé d’Anya Taylor-Joy ("Le jeu de la dame"), Ethan Hawke, Willem Dafoe, Nicole Kidman, Alexander Skarsgard et la chanteuse Björk.

Loading...

Sur le même sujet

"Inexorable" : Fabrice Du Welz se livre sur son nouveau film

Entrez sans frapper

Les 3 coups de cœur de Cathy Immelen : "The Northman", "Un talent en or massif" et "Inexorable"

Le 8/9

Articles recommandés pour vous